Go Top

Janvier 2020: détour dans les bibliothèques

Sélection des derniers livres qui ont retenu l’attention des bibliothèques spécialisées en travail social et santé. Ce mois-ci, par Marie Donzé, Haute Ecole de travail social - Fribourg.


 

Dubet Les mutations du travail

  • François Dubet
  • Les mutations du travail
  • Paris : La Découverte, 2019

Numérisation, robotique, travail en réseau, industrialisation des services, ubérisation, néomanagement… ces notions et beaucoup d’autres évoquent les multiples visages des mutations du travail. Le travail encadré par les métiers et les qualifications, par une organisation stable et par un système de relations professionnelles établi, semble en voie de disparition. Bien souvent, ces mutations sont associées à une dégradation continue des conditions de travail. Cette inquiétude se comprend d’autant mieux que les transformations du travail affectent tous les domaines d’activité sans que ces changements apparaissent comme des progrès visant à améliorer les conditions de travail. Le plus souvent, ils se présentent comme des réponses aux contraintes imposées par le capitalisme financier et par la mondialisation.

Pourtant, si le pessimisme peut être compris, ce n’est pas la meilleure manière d’analyser la révolution du travail dans laquelle nous sommes engagés. Car derrière les désordres et les frustrations, de nouveaux métiers et d’autres manières de travailler se constituent également et il est important de les décrire et de les expliquer afin de savoir dans quels mondes du travail nous entrons. Tel est l’objet de ce livre qui aborde successivement trois grandes questions : les effets des innovations techniques, les nouvelles formes d’organisation du travail et de management, les mutations des conflits du travail.


 

Sunderland Aider les enfants

  • Margot Sunderland
  • Aider les enfants qui ont des parents en difficulté
  • Louvain-la-Neuve : De Boeck supérieur, 2019

Cet ouvrage est conçu pour permettre aux psychologues et thérapeutes d'aider les enfants perturbés par les difficultés de leurs parents, que ceux-ci soient malades physiquement ou mentalement, alcooliques ou toxicomanes, violents, séparés ou divorcés, perpétuellement stressés ou anxieux. Ces parents préoccupés par leurs propres difficultés sont incapables de s'intéresser efficacement aux besoins relationnels et émotionnels de leurs enfants. La première partie du livre permet de comprendre ce que cela représente pour un enfant de vivre avec un parent en difficulté et quelle influence cette situation aura sur son développement futur. Une attention particulière est accordée aux enfants qui sont témoins de disputes familiales, de ruptures, de séparations et de divorces. L'auteur explique ensuite les interventions possibles pour aider ces enfants et jeunes adolescents. La seconde partie propose de nombreux exercices, feuilles de dessins et tâches pour mener une conversation thérapeutique et permettre aux enfants de trouver des moyens d'être, de faire et de penser qui favorisent leur épanouissement.


 

Hoepflinger habitat et vieillissement

  • Sous la direction de François Höpflinger, Valérie Hugentobler, Dario Spini
  • Habitat et vieillissement : réalités et enjeux de la diversité
  • Zurich ; Genève : Seismo, 2019

Le nouvel Age Report est un ouvrage de référence sur la question de l’habitat pour des personnes âgées en Suisse. Détaillé, clairement structuré et présentant de nombreux graphiques, il constitue un précieux outil de travail, tant pour les chercheurs que pour les professionnels du terrain et les politiques. Étayé par de solides données empiriques, ce livre offre une vue d’ensemble des enjeux sociaux actuels et futurs en matière de vieillissement et de logement.

La quatrième édition du Age Report met l’accent sur l’habitat et les vulnérabilités rencontrées dans le grand âge ainsi que sur les différences entre les régions linguistiques suisses. Comment les personnes âgées vivent-elles dans leur domicile à mesure que leur santé se fragilise ? Comment l’architecture et l’environnement social peuvent-ils répondre aux défis de la grande vieillesse ? Comment les institutions médico-sociales et les politiques de la vieillesse doivent-elles prendre en compte les différences sociales et culturelles ? Ces questions, et bien d’autres encore, sont analysées par une équipe de recherche pluridisciplinaire.


 

Chartier le viol et nous

  • Claire Chartier
  • Le viol et nous : enquête sur un fléau social
  • Paris : Editions de l'Observatoire, 2019

«Non, c'est non!» Une enquête inédite et bouleversante sur la réalité d'un crime qui nous concerne tous. Plus de 100’000 cas estimés par an en France : non, le viol n'est pas un événement «exceptionnel» comme on le croit encore trop souvent. S'il cible très majoritairement les femmes, il peut aussi toucher les hommes. Et tout porte à croire que les jeunes et très jeunes en sont autant victimes que les adultes.

L'heure est venue d'élargir notre regard sur ce crime méconnu, qu'on réduit trop souvent à un drame intime. Agressions sur conjoint, entre ados, pédophilie, inceste, attaques de prostitués, d'actrices du X, d'homosexuels: le viol nous concerne tous parce qu'il repose sur des stéréotypes enracinés dans notre culture. Il porte atteinte au fondement même de ce qui cimente les sociétés: le respect de l'intégrité de l'autre.

S'appuyant sur des témoignages de victimes, de magistrats, de policiers, de médecins, mais aussi d'agresseurs, Claire Chartier analyse ce crime sous tous ses aspects et en démonte, au fil des histoires vécues, les mécanismes sociaux et culturels. Il n'y a pas de fatalité au viol: en accentuant la formation de tous les acteurs, notamment autour de l'enjeu crucial du consentement, ce fléau peut reculer. Avec #MeToo, un espace de parole formidable s'est ouvert. Au nom des victimes et de la société dans son ensemble, nous devons saisir cette opportunité historique.


 

Tessier interculturalite

  • Stéphane Tessier
  • L'interculturalité dans le quotidien professionnel
  • Paris : L'Harmattan, 2019

«Désolé, c'est dans ma culture.» Cette phrase, tous les professionnels en contact avec le public l'ont entendue. Que répondre ? Solitaire et coincé entre les injonctions de son institution universaliste et son engagement personnel, chaque professionnel bricole. Car ce sujet ne se parle pas. Or, pour interagir, il est nécessaire de comprendre tout ce qui se joue derrière ces mots, tant du côté des usagers que de celui des professionnels. De part et d'autre, identifier quels sous-entendus pseudoscientifiques, historiques, coloniaux, sont mobilisés et quels refoulés et stéréotypes sont convoqués. Afin d'éviter les violences symboliques et physiques, il s'agit de revisiter les relations institutions-usagers en mobilisant la notion de « situation d'altérité ».


 

Hooks apprendre a transgresser

  • bell hooks
  • Apprendre à transgresser : l'éducation comme pratique de la liberté
  • Paris : Syllepse, 2019

«Pour les Afro-Américain·e·s, enseigner – éduquer – était fondamentalement politique, parce qu'ancré dans la lutte antiraciste. Ainsi, les écoles élémentaires que je fréquentais, réservées aux Noir·e·s, devinrent les lieux où je découvrais l'apprentissage comme une révolution. Bien qu'elles n'aient jamais défini ou énoncé ces pratiques en termes théoriques, nos enseignant·e·s pratiquaient une pédagogie révolutionnaire de résistance, profondément anticoloniale.»

C'est par ces lignes que s'ouvre ce livre, dont l'écriture à la fois intime et politique de bell hooks court de la première à la dernière page.

Recueil de textes incisifs à la croisée de la pensée de Paulo Freire, le racisme, le sexisme et le rôle du système éducatif dans la reproduction de l'ordre dominant, ce livre est une introduction à la pédagogie de l'émancipation défendue par l'une des grandes voix du féminisme afro-américain.


 

Piguet Asile et refugies

  • Etienne Piguet
  • Asile et réfugiés : repenser la protection
  • Lausanne : Presses polytechniques et universitaires romandes, 2019

Le thème de l'asile polarise l'opinion. Les conséquences des politiques d'accueil ou de fermeture sont considérables. Elles mettent en jeu des vies humaines, mais aussi parfois la concorde des sociétés hôtes. Il n'est pas exagéré d'affirmer que le soin de trier et de dissuader les réfugiés est souvent laissé aux trafiquants et aux hasards de périlleux voyages. Etienne Piguet pose dans ce livre les bases d'une réflexion dépassionnée. Focalisé sur la Suisse, il situe l'ampleur et l'origine des demandes d'asile en perspective européenne et internationale. L'ouvrage s'achève sur une série de propositions pour le futur des politiques de protection.


 

Thierry solidarite intergenerationnelle

  • Dominique Thierry
  • La solidarité intergénérationnelle sur le terrain : pourquoi ? avec qui ? comment ?
  • Paris : L’Harmattan, 2019

Depuis 2010, au sein de France Bénévolat, Dominique Thierry a lancé et animé un ensemble de programmes d'action, intitulés «Solidâges 21» (Solidarités entre les âges pour le XXIe siècle). Plus de 600 projets ont pu ainsi être menés sur le terrain, avec de nombreux types de partenaires, en priorité d'autres associations, mais aussi des établissements scolaires, des collectivités territoriales, des entreprises... Il a maintenant la conviction que les démarches sont stabilisées et démultipliables «pour changer de braquet». Dominique Thierry espère que, dans le même esprit que son précèdent ouvrage Les jeunes, les-mal-aimés de la République ! (L'Harmattan, 2019), cette publication contribuera à intensifier le mouvement social en faveur de l'inclusion sociale dans le cas spécifique : «par, avec et pour les séniors».


 

Desmurget fabrique du cretin digital

  • Michel Desmurget
  • La fabrique du crétin digital : les dangers des écrans pour nos enfants
  • Paris : Editions du Seuil, 2019

La consommation du numérique sous toutes ses formes – smartphones, tablettes, télévision, etc. – par les nouvelles générations est astronomique. Dès 2 ans, les enfants des pays occidentaux cumulent chaque jour presque 3 heures d’écran. Entre 8 et 12 ans, ils passent à près de 4 h 45. Entre 13 et 18 ans, ils frôlent les 6 h 45. En cumuls annuels, ces usages représentent autour de 1’000 heures pour un élève de maternelle (soit davantage que le volume horaire d’une année scolaire), 1’700 heures pour un écolier de cours moyen (2 années scolaires) et 2’400 heures pour un lycéen du secondaire (2,5 années scolaires).

Contrairement à certaines idées reçues, cette profusion d’écrans est loin d’améliorer les aptitudes de nos enfants. Bien au contraire, elle a de lourdes conséquences : sur la santé (obésité, développement cardio-vasculaire, espérance de vie réduite), sur le comportement (agressivité, dépression, conduites à risques) et sur les capacités intellectuelles (langage, concentration, mémorisation). Autant d’atteintes qui affectent fortement la réussite scolaire des jeunes.

« Ce que nous faisons subir à nos enfants est inexcusable. Jamais sans doute, dans l’histoire de l’humanité, une telle expérience de décérébration n’avait été conduite à aussi grande échelle », estime Michel Desmurget. Ce livre, première synthèse des études scientifiques internationales sur les effets réels des écrans, est celui d'un homme en colère. La conclusion est sans appel : attention écrans, poisons lents !


 

Laporte Daube Apres la maltraitance

  • Sarah Laporte-Daube
  • Après la maltraitance : se libérer des blessures de l'enfance
  • Montréal, Québec : Éditions de l'Homme, 2019

Noé, 6 ans, reçoit des gifles et des insultes au quotidien... La mère d'Hector, 8 ans, traite son fils de bon à rien, de nul, dès qu'il ne lui obéit pas dans la minute... Virginie a subi les sévices sexuels infligés par son père... Cruauté, dénigrement, viol : voilà autant de situations traumatisantes qui blessent les enfants au plus profond d'eux-mêmes. On connaît aujourd'hui les conséquences néfastes de la maltraitance sur la construction de la personnalité. Cet ouvrage s'adresse à celles et à ceux qui ont été victimes de violence au cours de leur enfance. Grâce à des outils simples et concrets, l'auteure les accompagne pas à pas sur le chemin de la reconstruction. Ce livre sera également utile à tous les professionnels qui souhaitent mieux comprendre les mécanismes et les enjeux de la maltraitance.

Sélection proposée par Marie Donzé, bibliothécaire, Haute Ecole fribourgeoise de travail social, lien internet

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Trisomie à la télé: quelle image, quel impact?
Jeudi 09.07.2020
Par Clara Berner
La télévision est un important vecteur pour la représentation des groupes sociaux, dont celui des personnes dites handicapées. Quels reflets donne-t-elle de la relation de notre société avec le handicap ? Etude en Suisse romande.