Go Top

Les albums photos

Dépendances: des portraits pour réviser les clichés

08.02.2010

« Double-je » est le titre du travail de trois étudiantes qui ont participé à un module Oasis Addictions. Pour donner une autre image des personnes dépendantes.

Dans le cadre d’une exposition sur la réduction des risques organisée à l’EESP, Myriam Pellet, Angelik Meyer et Kelly Martins, étudiantes qui ont participé à un module Oasis Addictions et intervention sociale, ont présenté leur travail intitulé « Double-je ». Des personnes de tous âges racontent les moments de détresse ou d’espoir, les errements ou les renaissances qu’elles ont traversés. Des portraits noir-blanc accompagnent ces fragments de vie et donnent une image des toxicomanes très différente de celle qui apparaît généralement dans les médias : si ordinaire pour cet homme qui bricole dans son appartement, affairée pour cette cuisinière, mélancolique pour ce marcheur photographié sur fond de paysage campagnard, méditative pour le pianiste concentré sur sa partition. Autant d’images qui cassent nos clichés les plus inconscients.

Marylou Rey, rédactrice en chef de REISO

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Somnifères et tranquillisants: quels risques?
Lundi 19.08.2019
Par Etienne Maffli, Florian Labhart et Stephanie Stucki
En Suisse, environ 200'000 personnes présentent un usage problématique de somnifères et tranquillisants. Les femmes, les personnes âgées et la Suisse latine sont davantage concernées. Comment éviter cette surconsommation ?