Go Top

Octobre 2017 : détour dans les bibliothèques

CalculerTissot, Claude-Annick

  • Comment calculer son utilité sociale ? Les clés pour tout responsable associatif
  • Paris : 11-13 éditions, 2017

« Calculer son utilité sociale », c'est délibérément vouloir, pour un responsable associatif, se projeter dans l'avenir et, par là même, participer à une démarche exploratoire plus globale, susceptible d'inventer des solutions nouvelles pour l'avenir de notre société.

Le calcul de l'utilité sociale d'une association n'est ni un audit ni toute autre démarche de contrôle. Il consiste en une production de connaissances tirées de l'expérimentation de terrain de l'association, qu'elle soit petite ou grande. Ce sont ces connaissances mêmes qui font d'elle un véritable laboratoire d'idées.

Cet ouvrage, avec la présentation de l'ensemble des différentes théories et pratiques à mettre en oeuvre, a donc pour seul objectif d'aider le responsable associatif dans sa démarche. Il s'appuie notamment sur une expérience unique, réalisée par Culture et Promotion et France Médiation, soutenue par le Secrétariat général du Comité interministériel des villes (CIV) sous l'autorité du Ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité du gouvernement de François Fillon, Premier ministre.

La réalisation d'un guide sur « l'utilité sociale de la médiation » permet aujourd'hui encore, de démontrer de façon convaincante la plus-value sociétale de la médiation sur le plan territorial, de réaliser un référentiel métier de médiateur social et de l'ancrer dans la politique de la ville.


Contes PsychotherapieLepoivre, Michel

  • Contes et psychothérapie : du conte traditionnel à l'histoire thérapeutique
  • Paris : L’Harmattan, 2017

Le conte est fol, telle est sa sagesse ; non véridique mais véritable, telle est sa malice ; d'âge antique mais toujours pétillant, telle est sa magie. Il lance un pont d'images revigorantes entre le conscient et l'inconscient, le visible et l'invisible, le profane et le sacré. L'eau claire de sa parole recouvre d'insondables profondeurs et suscite un mouvement créateur fécondant tous les arts, notamment « l'art de guérir ». Convenablement choisi et adapté, il vient panser certaines blessures de l'âme, chez l'enfant, comme chez l'adulte, dont les maux s'enracinent très souvent dans le terreau sensible de l'enfance. Il suscite et renforce, par son élan poétique, des ressources insoupçonnées. Le conte ouvre une voie thérapeutique fructueuse, à la fois ludique et posée, simple et complexe, légère et soutenue.

L'auteur s'inspire de contes traditionnels relativement peu connus, pour développer un mode d'approche interactive original, propice à l'émergence d'un conte imaginé. L'ouvrage propose de nombreux contes thérapeutiques créés en fonction de situations cliniques diverses (enfant, adulte, couple et famille), ainsi que des outils pour stimuler et orienter la créativité des praticiens (psychothérapeute ; éducateur ; pédagogue...).


Sport maleGuérandel, Carine

  • Le sport fait mâle : la fabrique des filles et des garçons dans les cités
  • Fontaine : Presses Universitaires de Grenoble, 2016

Dès le début des années 1980, dans un contexte marqué par des phénomènes de violences urbaines, les pouvoirs publics encouragent les actions de prévention et d'insertion par le sport à destination des jeunes garçons des quartiers populaires urbains. Considéré comme « naturellement » éducatif et pacificateur, le sport apparaît en effet comme un moyen de lutter contre cette nouvelle délinquance masculine. Les années 2000 marquent le début de la promotion de la pratique sportive des « filles des cités ».

Dans cet ouvrage, Carine Guérandel étudie les enjeux et les effets de l'engagement sportif des adolescents dans les quartiers populaires urbains, en portant une attention spécifique aux inégalités entre les sexes. En observant des contextes de pratique variés, et grâce à des entretiens avec des jeunes pratiquants et leurs encadrants, l'auteur revisite le mythe du sport intégrateur. Selon les situations, le sport renforce, normalise ou atténue les inégalités entre les filles et les garçons. S'il peut générer de la violence et de l'exclusion, il donne aussi la possibilité de vivre des expériences corporelles ou relationnelles différentes de celles du quotidien.

L'ouvrage montre ainsi que pour penser l'égalité, il ne suffit pas de mettre ensemble des filles et des garçons, il faut organiser la mixité.


Pas denfantGotman, Anne

  • Pas d'enfant : la volonté de ne pas engendrer
  • Paris : Maison des sciences de l'homme, 2017

Si la volonté de ne pas engendrer, attestée depuis l'Antiquité, n'est pas inédite, le choix de ne pas avoir d'enfant a ceci de moderne qu'il est désormais socialement accepté, assumé et même revendiqué comme tel. Loin de se penser comme des femmes et des hommes singuliers ou marginaux, les sans-enfant proactifs considèrent en effet qu'ils sont au centre d'une rationalité proprement contemporaine fondée sur le libre choix et dont ils représenteraient l'avant-garde.

Érigé en cause, le choix de ne pas avoir enfant ni descendance n'est pourtant pas univoque, et les aléas de l'inscription généalogique y ont toute leur part. Comme y ont aussi leur part les valeurs libérales dont se réclament des hommes et des femmes à la fois résolus à soulager la planète de son excédent démographique et à s'affranchir de toute obligation intergénérationnelle.

Qu'ils soient décidés de tout temps à ne pas avoir d'enfant ou qu'ils se découvrent à l'âge adulte dépourvus d'attirance pour la vie de famille, on se demandera qui sont les sans-enfant volontaires, ce qu'ils ont de commun, quelles sont leurs raisons, ce qu'ils nous disent de la société contemporaine et ce qui fait de ce choix une détermination à ne pas perpétuer l'espèce humaine.


ArcanumMartin Pfister, Sonya ; avec la collab. de Laurence Levrat-Pictet et le soutien de la Fondation Arcanum

  • Comment gérer avec succès votre organisation sociale ou culturelle ou sportive! : guide pratique de management en 88 conseils
  • Le Locle : G d'Encre, 2017

Ce guide a été conçu afin de lier de la manière la plus étroite possible réflexions stratégiques et conseils pratiques.Il souhaite permettre à toute organisation à but non lucratif d’optimiser son fonctionnement afin d’assurer au mieux sa pérennité. L’ensemble des chapitres a été rédigé dans l’esprit d’une sensibilisation aux aspects fondamentaux de la gestion d’une organisation à but non lucratif (OBNL). Ils sont la stratégie de l’organisation, la gestion des ressources humaines, la stratégie financière, la recherche de fonds (mécénat et sponsoring), la stratégie de communication, la gestion et l’évaluation de projet. Jusqu’à ce jour aucune autre publication de ce type n’existait. Les lecteurs de cet ouvrage devront donc naturellement profiter des 88 conseils donnés pour pouvoir développer leurs compétences dans les OBNL où ils sont engagés.


Souffrances InvisiblesMessing, Karen

  • Les souffrances invisibles : pour une science du travail à l'écoute des gens
  • Montréal : Ecosociété, 2016

Karen Messing a consacré sa vie à la santé des travailleurs et des travailleuses et à «l'invisible qui fait mal». À travers le récit de son parcours professionnel, d'abord de généticienne puis d'ergonome, l'auteure démontre comment certains environnements de travail rendent les gens malades, en particulier les femmes. Des ouvriers d'usine exposés à des poussières radioactives aux préposées au nettoyage, en passant par les caissières, les serveuses ou les enseignantes, elle s'est employée à porter leur voix dans les cercles scientifiques. L'écart entre la réalité des scientifiques et celle des travailleurs et travailleuses de statut social inférieur est d'ailleurs à l'origine de graves problèmes de santé qui sont généralement ignorés, soutient l'auteure. Pour combler ce «fossé empathique» qui empêche les scientifiques d'orienter correctement leurs recherches, il est primordial d'écouter attentivement les travailleurs et travailleuses parler de leurs difficultés et de tenir compte de leur expertise. Karen Messing plaide également en faveur d'une pratique scientifique davantage interdisciplinaire. Lier l'intime au politique, voilà le vaste défi auquel nous invite Karen Messing dans cet essai très personnel qui devrait interpeller autant les employeurs et les scientifiques que les syndicats et le grand public. «Les souffrances invisibles est un ouvrage important qui nous informe sur combien mal informés et mal avisés nous sommes en regard des problèmes de stress et de pollution vécus par les masses laborieuses, auxquels on pourrait remédier si on les prenait au sérieux et si on se donnait la peine d'écouter ce qu'en disent eux-mêmes les travailleurs et travailleuses.»


Histoire Pro SenSeifert, Kurt

  • 100 ans d'histoire : Pro Senectute et la Suisse : 1917-2017
  • Zurich : Pro Senectute Suisse, 2017

De la grève générale jusqu’à nos jours en passant par l’AVS, embarquez pour un voyage à travers le passé. Plus de 200 photos retracent l’évolution de la question de la vieillesse au cours du siècle écoulé, tandis que des portraits de personnalités ayant marqué l’histoire de Pro Senectute viennent compléter l’œuvre. Un ouvrage historique aussi passionnant que divertissant. 


VieillissementCombalbert, Nicolas et Rothé, Sophie

  • Vieillissement, vulnérabilités et animation sociale
  • Paris : L’Harmattan, 2017

Cet ouvrage collectif s'adresse principalement aux travailleurs sociaux, notamment aux animateurs sociaux et socioculturels, qui évoluent auprès de personnes âgées. Il traite du vieillissement normal et pathologique et s'intéresse plus particulièrement aux personnes âgées en situation de perte d'autonomie ou de dépendance. Il permet ainsi de mieux comprendre les caractéristiques psychosociales du public vieillissant et ses besoins spécifiques. Il s'agit par conséquent d'aider les professionnels à explorer le champ du vieillissement et à repérer les logiques qui sous-tendent les représentations et les discours sur ce public.

Afin de mieux circonscrire les enjeux liés à l'accompagnement social des personnes âgées, les auteurs proposent d'appréhender la question du vieillissement sous différents éclairages thématiques et disciplinaires (économie, droit, littérature, psychologie et sociologie). Ils présentent des techniques d'intervention sociale et socioculturelle auprès de ce public ainsi que des méthodes d'évaluation de leur intervention.

En ce sens, l'ouvrage vise à aider les acteurs de terrain, d'une part, à ajuster leurs posture et pratique professionnelles, d'autre part, à interroger les limites de leur action auprès des individus et des groupes dans le cadre institutionnel.


Sélection effectuée par Joëlle Longchamp Reuge
, Haute école de travail social et de la santé - EESP – Lausanne


Site internet Bibliothèque

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Focale sur les artistes en situation de handicap
Lundi 18.11.2019
Par Teresa Maranzano
Depuis dix ans, un programme s’engage pour les artistes suisses en situation de handicap. Il accompagne une trentaine de créateur·trice·s, organise des expositions pour les faire découvrir au public et défend leurs droits d’auteurs.