Go Top

Avril 2014 : Recherches tessinoises et ressources en italien

JPEG - 15.5 ko

Migranti transnazionali e lavoro di cura : le badanti dell’Est coresidenti da anziani in Ticino
Paola Solcà (cheffe de projet), Angelica Lepori Sergi, Anita Testa-Mader, Antonietta Colubriale Carone, Pasqualina Cavadini
- Recherche SUPSI

Le projet de recherche s’insère dans le courant d’études sur les migrations transnationales, tout en couvrant les aspects genre et politique de care. Dans les pays occidentaux, le phénomène du vieillissement de la population a désormais atteint des proportions telles qu’il est devenu nécessaire de repenser les systèmes d’action sociale. Tant dans les services de soins publics et privés que dans les familles, les ressources manquent pour satisfaire les besoins de soins en continu des personnes âgées à domicile. En Suisse, on engage des femmes venant d’Europe de l’Est pour s’occuper du ménage et de l’accompagnement chez des particuliers. Il s’agit de travailleuses qui migrent en fonction des occasions offertes par les pays de destination, s’organisant à la façon d’agences. Elles assument le rôle de gagne-pain, tout en maintenant des liens à distance avec la famille. Nous nous demandons quelles sont les caractéristiques de ces femmes qui travaillent et cohabitent avec des seniors et quelles sont les mesures structurelles, par rapport aux soins à domicile de ces derniers, qui contribuent au maintien d’une bonne qualité du care, tout en offrant aux migrantes des conditions de travail et de vie convenables. En savoir plus en ligne



JPEG - 14.6 ko

Quale futuro dopo la maturità professionale commerciale ?
Danuscia Tschudi von Kaenel (cheffe de projet) et Camilla Leoni
- Recherche SUPSI

Les parcours entre la maturité professionnelle commerciale (MPC) et la Haute école spécialisée du Tessin (SUPSI) sont variés. 10% des femmes passent directement à l’école spécialisée alors que chez les hommes, cette proportion atteint 20%. Cette différence et une enquête sur les raisons qui motivent les étudiant·e·s à s’inscrire à la SUPSI (Limoni, 2003) nous ont amenées à nous intéresser aux projets de formation et de parcours professionnels des jeunes qui ont obtenu la MPC. Notre étude se focalise sur les motivations et les conceptions sous-jacentes à leurs choix : pourquoi et comment les jeunes qui ont décroché une maturité professionnelle commerciale choisissent de poursuivre les études dans une HES ou, au contraire, d’intégrer directement le monde du travail ? Des interviews semi-directives ont été menées avec 10 femmes et 10 hommes ayant obtenu la maturité en 2012. L’analyse a considéré l’impact des normes de genre et le rôle des acteurs impliqués, notamment la famille, les amis et l’école. Les résultats montrent les similitudes et les différences entre filles et garçons dans la façon de percevoir la valeur de la formation, de concevoir et de communiquer les projets professionnels et personnels. Ils donnent également des indications concrètes sur les attentes face à la formation professionnelle et sur la manière d’orienter et de promouvoir la filière en économie d’entreprise.



JPEG - 12.4 ko

Intergenerationality : a resource for society
Jenny Assi, Angela Lisi, Paola Solcà, Mario Lucchini (with the collaboration of Cecilia Testa)
Recherche SUPSI

L’augmentation des vulnérabilités familiales, le vieillissement de la population, l’insécurité croissante sur le marché du travail sont autant d’éléments qui affectent les relations entre les générations et qui génèrent de nouveaux risques d’exclusion sociale et économique. Afin d’étudier les relations intergénérationnelles et la qualité de vie au Tessin, nous avons mené une étude en 2012 sur un échantillon de 1200 personnes, âgées de 15 ans et plus. L’échantillon a été sélectionné sur une base aléatoire et les entretiens ont été réalisés avec le système CATI (Computer Assisted Telephone Interviewing). Malgré les changements sociétaux récents, les résultats montrent que les relations intrafamiliales continuent de jouer un rôle important au Tessin. En cas de problème financier, de besoin particulier tant sur un plan pratique que psychologique, les personnes interrogées recourent principalement aux parents proches. Constitué des amis, des collègues et des voisins, le réseau secondaire semble lui aussi représenter une source de solidarité fiable. Nous devons toutefois souligner que le « capital social », défini comme le nombre de personnes-ressources disponibles en cas de besoin, diminue à mesure que les gens vieillissent.

Nous avons ensuite mené une analyse typologique en deux étapes afin d’enquêter sur les conditions de vie des habitants du canton et de segmenter les sujets interrogés en groupes homogènes. Les principales variables prises en compte ont été l’inclusion sociale, les activités de loisirs, les valeurs (en termes de famille, amitié, éducation, travail, justice, religion, argent) et le sentiment subjectif de bien-être (satisfaction sur les relations familiales et sociales, sur la vie en général, la santé et la situation financière). L’analyse a permis d’identifier quatre groupes. La probabilité d’appartenir à l’un de ces quatre groupes est fortement corrélée avec certaines caractéristiques socio-démographiques. Ces résultats permettront d’esquisser des interventions sociales afin de renforcer l’inclusion sociale et intergénérationnelle au Tessin. En savoir plus en ligne.



JPEG - 10.6 ko

Il metodo del servizio sociale. Riflessioni, casi e ricerche
Silvia Fargion
- Carocci Faber Editore, Rome, 2013, 224 pagine

Comment travaillent les assistants sociaux ? Quels chemins et quelles procédures caractérisent leurs pratiques ? Ce livre présente les différentes étapes de la démarche méthodologique d’un service social. Il identifie les aspects distinctifs de cette profession qui travaille avec les gens et avec leurs contextes de vie, dans une logique d’inclusion et de solidarité sociale. L’attention accordée autant aux dimensions personnelles qu’institutionnelles et sociales des interventions, les nouvelles pratiques professionnelles réflexives ainsi que le volet de recherche et de valeurs éthiques forment la toile de fond d’une réinterprétation des étapes cruciales de l’action sociale. Le travail social est caractérisé par des exigences concomitantes et parfois contradictoires : il doit à la fois appliquer une méthodologie rigoureuse et établir une relation basée sur une dimension humaine. L’ouvrage propose de nouvelles façons de combiner ces deux composantes importantes. Conformément à la méthodologie réflexive de l’action sociale et en se référant aux principaux résultats de la recherche scientifique, il présente les diverses facettes du travail à travers l’analyse de cas et de situations critiques.



JPEG - 11.4 ko

Progettare e valutare nel sociale. Metodi ed esperienze
Ugo De Ambrogio, Carla Dessi, Valentina Ghetti
- Carocci Faber Editore, Rome, 2013, 184 pagine

Ce livre présente des méthodes et des expériences de planification et d’évaluation dans le travail social lorsque surgit un moment particulièrement problématique. Dans ce genre de crise qui crée un contexte d’incertitude, les acteurs de la planification sociale (et de l’évaluation qui en constitue une partie intégrante) oublient souvent l’évolution culturelle de ces vingt dernières années. Ils abandonnent alors les cheminements basés sur des concepts théoriques ou les considèrent purement comme un passage obligé pour accéder aux ressources. Cet ouvrage souhaite inviter les directions, les collaborateur·trice·s, les travailleuses et travailleurs sociaux à résister aux tentations défaitistes, à suivre la voie définie par les méthodes de conception et d’évaluation sociales. Dans un système social soumis à des réductions qui menacent sa survie, il convient d’agir de façon concertée. Afin de promouvoir efficacement le bien-être des bénéficiaires, il importe aussi de maintenir les objectifs de planification et d’évaluation afin de consolider et de développer les services fournis. Ces moments difficiles nécessitent en effet une vision stratégique afin de maintenir des espaces de réflexion et de motivation.



Sélection effectuée parMichela Sabattini, bibliothécaire au Département de sciences économiques et sociales de la Haute école spécialisée de la Suisse italienne (SUPSI)

Site internet Biblioteca

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Focale sur les artistes en situation de handicap
Lundi 18.11.2019
Par Teresa Maranzano
Depuis dix ans, un programme s’engage pour les artistes suisses en situation de handicap. Il accompagne une trentaine de créateur·trice·s, organise des expositions pour les faire découvrir au public et défend leurs droits d’auteurs.