Go Top

Les albums photos

Entre nous, il y a de la vie !

12.12.2012

Les plus petits et les plus âgés ont eu rendez-vous en automne 2012 dans le canton de Fribourg. Des rencontres étonnantes, émouvantes et rigolotes à découvrir.

D’un côté, des ribambelles d’enfants qui apprennent à vivre ensemble avec leurs petits camarades dans des crèches. De l’autre, des groupes de personnes âgées qui vivent ensemble dans des homes ou se retrouvent pour des activités entre retraités ou des discussions sur leur rôle de grands-parents… Entre eux ? Des « haies de thuyas » qui paraissent infranchissables.

C’est justement pour décloisonner ces deux générations, pour faire un trou dans la haie de thuyas comme savent spontanément le faire tous les enfants, selon la formule du commissaire de l’exposition, Olivier Taramarcaz (Pro Senectute Suisse), que la Fédération des crèches et garderies fribourgeoises (FCGF), l’Association faîtière des institutions pour personnes âgées (AFIPA) et la Communauté Fri-Age [1] ont collaboré et imaginé une opération à grande échelle : vingt rencontres [2] aux quatre coins du canton entre les plus petits et les plus âgés puis une exposition itinérante « Entre nous, il y a de la vie ! » avec les photos pleines de délicatesse de Martine Wolhauser et de Silvia Bächler ainsi que les dessins d’enfant sur ses moments partagés. L’expo présente aussi les albums-souvenirs de ces rencontres confectionnés par les participant·e·s (avec des photos, des dessins et des commentaires et témoignages).

Chaque « duo » a eu carte blanche pour choisir l’activité commune : les uns ont dansé, les autres ont préparé des biscuits. Certains ont fait de la gymnastique douce, d’autres sont partis en balade dans la forêt. Ici ils ont joué aux cartes, là ils ont partagé un goûter ou mijoté une soupe. Ailleurs ils ont écouté des histoires ou chanté ensemble.

L’impulsion associative

Le prétexte de cette remarquable collaboration associative a été l’Année européenne du vieillissement actif et la volonté de toutes ces associations de favoriser le rapprochement entre les générations. Car si l’envie d’organiser des rencontres entre les plus petits et les plus âgés est régulièrement évoquée, il est toutefois encore rare que l’idée se concrétise. Cette année, grâce à l’enthousiasme et à l’impulsion des associations, grâce à l’objectif de l’exposition itinérante, les vingt rendez-vous ont réuni au total plusieurs centaines de personnes entre septembre et octobre 2012 !

Cette démarche volontariste répond à une nécessité. Lors du vernissage de l’exposition à la Résidence Les Bonnesfontaines à Fribourg, la conseillère d’Etat Anne-Claude Demierre a rappelé que la solidarité est la valeur essentielle d’une vie harmonieuse en société et que « nous avons des trésors à partager ensemble : les uns ont une foule de connaissances et d’expériences, les autres ont la créativité et la fraîcheur. »

Annette Wicht, secrétaire générale de la FCGF, et Emmanuel Michielan, secrétaire général de l’AFIPA, ont cité le récent Rapport social 2012. Générations en jeu qui a analysé les relations entre les générations [3]. Cet ouvrage montre que, pour 60% des habitants, la famille est le seul endroit où des échanges entre générations ont lieu. Et quand la famille est à l’étranger ou absente pour d’autres raisons, les uns et les autres n’ont tout simplement plus d’occasion de se rencontrer.

Les témoignages personnels

Plusieurs témoignages personnels ont permis de mesurer les fortes émotions vécues lors de ces duos. Les animatrices ont expliqué les appréhensions, les connivences immédiates, les liens naturels qui se sont créés, les petits miracles et les moments magiques. Ainsi, cette dame de langue italienne très inquiète de ne pas comprendre ce que les enfants allaient dire et qui s’est retrouvée avec un bambin bilingue sur les genoux. Cette autre dame un peu timide qui, lorsqu’elle a voulu retourner dans sa chambre pour se reposer, a vu une fillette lui prendre la main pour l’accompagner doucement vers la porte. Ce couple de grands-parents revenus du Portugal à Fribourg pour participer à la rencontre. Ou la scène de sce petit garçon qui, plus tard dans le bus, a dit doctement à sa maman qu’il ne fallait pas bousculer ce monsieur parce qu’il était une personne âgée… Solange Berset, mère du conseiller fédéral du même nom, a témoigné de son expérience de grand-maman et raconté comment ses petits-enfants ont remarqué d’eux-mêmes que, avec leur arrière-grand-père dont « les oreilles ne sont plus très neuves », il fallait maintenant parler plus fort…

L’exposition « Entre nous, il y a de la vie » a tourné dans les institutions en 2012 et 2013.

Marylou Rey, rédactrice en chef de REISO


[1] Pro Senectute Fribourg, la Fédération fribourgeoise des Retraités, la Croix- Rouge fribourgeoise, l’Association Alzheimer section Fribourg

[2] Crèche Mandarine, Fribourg & Foyer Rose d’Automne, Villars-sur-Glâne / Crèche réformée, Fribourg & EMS la Providence, Fribourg / Pérollino, Fribourg & Home Médicalisé de la Sarine, Villars-sur-Glâne / L’Arche des enfants, Fribourg & Grands-parents, Fribourg / Crèche Arc-en-Ciel, Villars-sur-Glâne & Grands-parents et arrière-grands-parents / Les Petits-Poucets, Fribourg & EMS La Villa Beausite, Fribourg / Les Poucetofs, Marly & Résidence (EMS) Les Epinettes à Marly et grands-parents, Marly / La Marelle, Farvagny & Home du Gibloux, Farvagny / Kita Schnäggehuus, Murten & Résidence Beaulieu, Murten / Kindertagesstätte Balthasar, Düdingen & Groupe de voisins âgés, Düdingen / Kita Schildli, Murten & Pflegeheim Jeuss, Jeuss / Les Canetons, Estavayer-le-lac & EMS les Mouettes, Estavayer-le-Lac / Les P’tits Potes, Châbles & EMS les Mouettes, Estavayer-le-Lac / Casse-Noisettes, Romont & EMS de Billens du Réseau santé Glâne & Personnes âgées de Chésalles- sur-Moudon & Grands-parents des enfants / Les Lutins, Bulle & Foyer St-Germain, Gruyères /
A petits Pas, Broc & Foyer la Rose des Vents, Broc / Crèche Les Pitchounes, Châtel St-Denis
& Maison St-Joseph, Châtel St-Denis

[3] Lire l’article de REISO « Le conflit entre les générations ? Un mythe dépassé » de René Levy.

Agenda social et santé

Dernier article

Personne âgée et migrante : doublement isolée?
Lundi 16.10.2017
Par Claudio Bolzman
L’imaginaire collectif a longtemps vu les personnes immigrées comme une force de travail qui n’allait pas rester en Suisse. Les études ont contredit cette fiction. Depuis lors, sur le terrain, l’intégration peine encore à se concrétiser.

L'affiche de la semaine