Go Top

Les albums photos

Si nous nous arrêtons, le monde s'arrête

12.06.2019

Le 8 mars 2019, des millions d’Espagnoles ont fait la grève. Le photographe Eric Roset a marché avec les femmes dans les rues de Bilbao. Les revendications étaient nombreuses, la joie immense et les fous rires communicatifs.

A l’occasion de la journée internationale des femmes, le 8 mars 2019, des millions d’Espagnoles (six millions de personnes d’après le syndicat Union générale des travailleurs) se sont mises en grève dans tout le pays.

Pour la deuxième année consécutive, elles ont réclamé l'égalité, dénoncé le sexisme et les violences machistes. Dans le Pays Basque, à Bilbao, sous le mot d’ordre « Grève féministe, faire face à l’hétéro-patriarcat capitaliste », elles ont mis des banderoles et des pancartes partout, dans les bras des enfants et même sur les statues. Partout aussi, du violet! Sur des rubans, des foulards, des vestes, des t-shirts, des parapluies, des tambours, des cheveux, des tabliers, des grimages...

 

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

L’impact sur la santé du harcèlement au travail
Lundi 24.02.2020
Par Viviane Gonik
Au-delà des inégalités qu’il révèle, le harcèlement sexuel sur le lieu de travail a de lourds impacts sur la santé physique et psychique. L’hypertension, les conduites addictives et les symptômes dépressifs sont fréquents. Qui doit payer ?