Go Top

Janvier 2015 : détour dans les bibliothèques

JPEG - 23.2 ko

Perfumo, Julien
Ces surdoués de la relation : un regard sur les personnes porteuses de trisomie 21
Bruyères-le-Châtel : Nouvelle cité, 2014 (Vie des hommes)

Trisomie : ce simple mot déroute, angoisse et peut faire peur. Il est associé à celui d’un handicap qui dérange visuellement, surprend et déstabilise. La trisomie 21 demeure le symbole du handicap mental, l’icône de la différence.

Quel regard pose-t-on sur les personnes porteuses de trisomie ? Leur présence est souvent ressentie comme une catastrophe ; elles sont alors considérées comme des "gêneurs", des "inutiles" et des "improductifs" qui, de surcroît, coûtent cher à la société.

A l’heure où le dépistage prénatal, de plus en plus facilité et perfectionné, conduit à une demande d’interruption médicale de grossesse (IMG) dans 96 % des cas de trisomie diagnostiquée, cet ouvrage apporte de nombreux témoignages qui bousculent bon nombre d’idées préconçues et de stéréotypes à leur égard ; certains sont véritablement émouvants, notamment celui d’Eléonore Laloux. Au-delà d’une vie professionnelle normale et pleinement réussie, Eléonore, avec le soutien de ses parents, sillonne la France pour porter le message de non stigmatisation et de respect de la dignité des personnes atteintes, comme elle, de trisomie 21. Un périple qui l’a conduite jusqu’à l’Assemblée nationale.

La réalité de ces personnes n’est peut-être pas celle que nous pressentons, imaginons ou craignons.

Ne seraient-elles pas porteuses d’une réponse à un mal profond, bien installé dans notre société dite avancée : un manque de lien ? De par leur sens de la convivialité, leur chaleur et leur gentillesse exceptionnelles, ces surdoués de la relation font expérimenter à leur entourage une joie de vivre qui fait si souvent défaut.



JPEG - 22.3 ko

Leader, Darian
Bipolaire vraiment ?
Paris : Albin Michel, 2014

Au début des années 1980, le mot "bipolaire" était rare. On parlait plutôt de maniaco-dépression, un terme qui avait une histoire riche en psychiatrie. C’est dans les années 1990, au moment où sont arrivés à expiration les brevets sur les antidépresseurs qui se vendaient le mieux, que la bipolarité s’est propagée, pour devenir la priorité des stratégies marketing de l’industrie pharmaceutique. Le diagnostic de la bipolarité s’est alors considérablement élargi, et celui de la maniaco-dépression s’est trouvé d’autant plus embrouillé.

Aujourd’hui, parce qu’on ne s’intéresse pas assez aux symptômes spécifiques - pourquoi, par exemple, un puissant besoin de communication ou une tendance à dépenser beaucoup d’argent apparaissent-ils en phase maniaque ? -, les "bipolaires" sont ainsi très souvent soumis, exclusivement, à un lourd régime de médicaments.

Dans ce livre incisif, le psychanalyste anglais Darian Leader sonne l’alarme. Si l’on renonce à faire l’effort d’un diagnostic rigoureux, en pensant contrôler une maladie, on continuera à passer à côté d’une souffrance extrême. Il est temps de comprendre le monde des bipolaires.



JPEG - 22 ko

Beiger, François
Eduquer avec les animaux : la zoothérapie au service des enfants en difficulté
Paris : Dunod, 2014 (Enfances. Protection de l’enfance)

La médiation animale est en plein développement en France. Elle est particulièrement recommandée en éducation spécialisée auprès de jeunes en grande difficulté d’inadaptation sociale. La médiation animale permet de développer différents types d’interventions aussi bien thérapeutiques qu’éducatifs ou psychologiques. Il d’ailleurs indispensable de bien saisir l’articulation de ces différents champs d’actions pour maîtriser les principes de l’intervention professionnelle en médiation animale.

Outre le respect de règles élémentaires de prudence, d’éthique et de sécurité, la mise en place d’un programme en médiation animale exige de savoir articuler des connaissances de « lecture de l’animal » avec des compétences pédagogiques liées aux problèmes vécus par les enfants et les adolescents en difficulté.

Ce manuel de zoothérapie offre tous les outils pour réussir son application en éducation spécialisée.



JPEG - 18.4 ko

Fontaine, Anne-Marie
Assistantes maternelles : l’observation : outil indispensable
Savigny-sur-Orge : P. Duval, 2014

Les assistantes maternelles sont convaincues que l’observation est la base de leur travail avec les jeunes enfants. Elles pensent d’ailleurs qu’elles « observent tout le temps »… Mais il y a observation et observation…

Comment faire pour « regarder de plus près » quand l’observation spontanée nous a fait repérer certaines réactions d’enfants répétitives, ou certains moments difficiles de la journée ? Comment comprendre ce qui se passe ? Comment réfléchir posément à la situation pour trouver des solutions ? En développant une observation différente, plus professionnelle : l’observation-projet.

Observer de façon professionnelle, c’est apprendre, à partir d’un constat ou d’un ressenti personnel dans l’accueil des enfants, à se poser des questions précises pour regarder la situation d’une manière plus objective, et surtout en se plaçant « du point de vue des enfants » pour trouver les réponses les plus adaptées. C’est poser sur eux un regard curieux, patient, bienveillant.

Ce livre s’adresse à la fois aux assistantes maternelles et aux responsables de Ram, de crèches familiales, de PMI, qui les accompagnent dans leur professionnalisation.



JPEG - 25 ko

Morhain, Yves (dir.)
Mères et filles à l’adolescence
Paris : In Press, 2014 (Explorations psychanalytiques)

Entre identification et rejet, entre amour et haine, la relation mère-fille à l’adolescence est placée sous le signe du conflit. L’ouverture à l’altérité, à la reconnaissance mutuelle est sans cesse ébranlée par la crainte de la séparation, de la perte irrémédiable. C’est par un travail de transformation que les filles s’approprient ce qu’elles reçoivent de leur mère, dans la confrontation et dans la culpabilité. Le conflit assure une étrange cohésion. Il permet d’esquisser une différenciation entre mère et fille et trace les voies de la construction du sujet.

Comment les adolescentes peuvent-elles trouver leur propre chemin entre rapport excessif et rupture ?? Si l’accès au féminin nécessite une identification à la mère, qu’en est-il du rôle du père dans le devenir féminin de la fille ?? Universitaires et cliniciens ouvrent avec ce livre de nouvelles pistes de réflexion sur la relation mère-fille à l’adolescence et sur la prise en charge clinique ? : troubles du lien, proximité psychique entre générations, attachement maladif, angoisse de séparation, angoisse pulsionnelle… La souffrance issue de ce lien, la douleur d’exister sont souvent dramatiquement mises en scène : trouble des conduites alimentaires, attaques contre le corps, mélancolie, addictions…

Un ouvrage novateur sur cette « altercation sans fin » entre mère et fille et un questionnement sur les formes contemporaines de ce lien.



JPEG - 21.9 ko

Gazziero Mykytyn, Olha
Enfants placés en Ukraine : de l’exclusion sociale à l’abandon d’enfant : récits de mères
Paris : Karthala, 2014 (Questions d’enfances)

L’Ukraine, qui n’a toujours pas ratifié la Convention de la Haye relative aux droits des enfants, connaît plus de 3 500 adoptions par an, dont plus d’un millier à l’international, Chaque année, en effet, près de deux mille jeunes Ukrainiennes affrontent une grossesse non planifiée, le dépassement légal de l’IVG et l’accueil d’un nouveau-né dans un cadre familial et social défavorable. Le placement en institution se révèle comme une issue logique dans une recherche sécuritaire pour l’enfant.

À partir d’une enquête menée en Transcarpatie, au sud-ouest de l’Ukraine, l’auteur a donné la parole à de jeunes mères poussées à l’abandon. Ces mères, dont la plupart survivent dans la pauvreté, expriment avec lucidité les contraintes qui les conduisent à laisser un de leurs enfants à l’hôpital pédiatrique, un enfant qui sera abandonné de fait et proposé à l’adoption. Les conditions de vie dans un pays devenu indépendant, mais dont les structures sociales et administratives conservent l’empreinte soviétique, marginalisent, dans leur propre pays, les personnes sans acte de naissance, sans passeport, sans droit de résidence, en un mot " sans papier ".

Les mères interrogées présentent l’abandon d’un de leur enfant comme un moyen de garantir sa survie, tout en évoquant aussi leur souffrance née de l’éloignement et des décisions prises sans qu’elles en soient informées. Elles sont aussi capables de porter un maximum d’attention aux enfants qu’elles élèvent. Bien qu’absent de leur vie réelle, l’enfant placé quitte rarement leur vie psychique.

Le lecteur trouvera aussi dans ces pages une somme d’informations sur le système de protection de l’enfance en Ukraine.



JPEG - 18.2 ko

Carey, Tanith
Stop à l’hypersexualisation : protégeons nos filles !
[Breuillet] : Ed. L’Instant présent, 2013

Tanith Carey aborde de front un sujet qui dérange : l’hypersexualisation que subissent aujourd’hui nos enfants. Trop tôt, trop vite, on les prive de leur insouciance pour les propulser vers une sexualité qu’elles ne sont pas en âge de comprendre. Bombardées de tous les côtés par des incitations médiatiques et commerciales à être toujours plus minces et "sexy", elles risquent d’être entraînées dans une spirale de comportements auto-destructeurs, qui vont des troubles du comportement alimentaire à l’auto-mutilation, en passant par l’anxiété et le manque d’estime de soi.

Et tandis que les fillettes souffrent, les parents, dépassés par l’influence grandissante d’internet, du marketing et des médias, se sentent impuissants et démunis.

Le livre de Tanith Carey vient apporter une aide concrète et efficace à tous les parents : avec lucidité et sans compromission, elle leur propose une réflexion approfondie et bienveillante, et une multitude de conseils très pratiques pour soutenir et accompagner leurs filles.

Tanith Carey a ainsi recueilli les expériences de nombreuses familles et rassemblé les conseils d’experts : elle en a fait un guide rempli d’idées neuves, essentiel à tous les parents d’aujourd’hui, qui veulent préserver le droit à l’enfance de leurs filles, pour qu’elles deviennent les jeunes femmes confiantes et épanouies qu’elles méritent d’être.



JPEG - 20.4 ko

Lungu, Virgile
Réseau social d’entreprise : partage des connaissances par l’échange, innovation et valorisation
Le Mans : Gereso, 2014 (L’essentiel pour agir)

Les réseaux sociaux sont devenus un réflexe et un mode de vie ! La sphère familiale, les relations amicales, l’information, le marketing, la publicité, la culture… en sont tous impactés. Preuve de leur succès, les réseaux sociaux ont réussi à imprégner deux mondes réputés impénétrables : la politique et l’entreprise !

L’entreprise a donc su saisir l’importance de la communication en mode réseau ; un processus d’auto-transformation s’est produit, le lien social a envahi les relations professionnelles pour donner naissance aux réseaux sociaux d’entreprise.

Comment se définit un Réseau Social d’Entreprise par rapport à un réseau professionnel interne ? Quelles sont ses opportunités, ses fonctionnalités et ses contraintes ? Comment le mettre en place ? Quels sont les incontournables à respecter pour faire adhérer et impliquer les collaborateurs, pour innover et valoriser l’organisation ?

A travers ce livre, l’auteur apporte son expérience du Réseau Social d’Entreprise et confirme que ce nouveau mode de communication peut servir à toute organisation, pour qu’elle devienne plus performante, mais aussi plus agréable à vivre.



JPEG - 22.4 ko

CNAPE (Convention nationale des associations de protection de l’enfant)
Accompagnement budgétaire et éducatif des familles
Issy-les-Moulineaux : ESF éd., 2014 (Actions sociales / société)

La protection de l’enfance s’est enrichi de nouveaux dispositifs depuis la loi du 5 mars 2007 : notamment, l’accompagnement en économie sociale et familiale (AESF) et la mesure judiciaire d’aide à la gestion du budget familial (MJAGBF), cette dernière ayant remplacé la tutelle aux prestations sociales enfant (TPSE). Au cœur de ces deux actions, les besoins de l’enfant et le respect de ses droits sont primordiaux. Ces actions sont conduites pour prévenir une situation de danger ou encore lorsque la non-satisfaction des besoins de l’enfant risque de menacer sa santé, son développement et son éducation. Les professionnels accompagnent ainsi les parents dans leur rôle et leur apportent un soutien.

Cet ouvrage expose les finalités et les modalités pratiques de l’accompagnement budgétaire et éducatif des familles, en retraçant au préalable son historique. Il propose à la fois des explications théoriques - notamment à partir des textes législatifs et réglementaires - et des outils pratiques utilisés aujourd’hui par des acteurs de terrain qui mettent en œuvre les deux types d’actions.

Ce livre s’adresse aux professionnels qui mettent directement en œuvre l’AESF et la MJAGBF ainsi qu’à ceux qui orientent les familles vers ces deux dispositifs, notamment les travailleurs sociaux intervenant dans le cadre de la protection de l’enfance : conseillers en économie sociale familiale (CESF), assistantes sociales mais aussi éducateurs spécialisés intervenant dans le cadre d’une action éducative en milieu ouvert (AEMO)…



JPEG - 19.7 ko

Ciccone, Albert
La violence dans le soin
Paris : Dunod, 2014 (Inconscient et culture)

Le soin peut être porteur de violence. L’objet de cet ouvrage est de tenter de comprendre les enjeux de cette violence, d’en dégager les sources, d’en préciser les formes, d’en proposer des voies de sortie. L’activité de soin concerne ici le soin psychique mais aussi le soin somatique, voire le soin social, les praxis qui s’adressent aux sujets présentant des troubles ou des souffrances psychiques et/ou des troubles somatiques, fonctionnels, corporels, voire qui souffrent d’exclusion.

Albert Ciccone propose une réflexion d’ensemble sur la violence dans le soin, avec ses formes et ses sources sociales et sociopolitiques, institutionnelles et organisationnelles, transférentielles et contre-transférentielles. Il s’agit toujours de violences clandestines, souvent inconscientes, en grande partie méconnues de leurs auteurs et parfois de leurs victimes.

Les contributions des différents co-auteurs, tous praticiens confirmés du soin psychique, psychanalytique, décrivent ensuite des « scènes de violence » et en explorent les enjeux, dans des contextes chaque fois différents : hôpitaux de jour pédopsychiatriques, services hospitaliers de cancérologie, de pédiatrie, de maternité, institutions médico-éducatives, travail auprès du handicap, de familles migrantes, de la grande exclusion, pratiques de soin et d’accompagnement des enfants placés, intimité de la relation de soin psychique.



Sélection proposée parLaurence Wyss, bibliothécaire, Haute Ecole fribourgeoise de travail social

Site internet Bibliothèque

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Focale sur les artistes en situation de handicap
Lundi 18.11.2019
Par Teresa Maranzano
Depuis dix ans, un programme s’engage pour les artistes suisses en situation de handicap. Il accompagne une trentaine de créateur·trice·s, organise des expositions pour les faire découvrir au public et défend leurs droits d’auteurs.