Go Top

Cyberaddiction: rapport des experts

Mardi 01.12.2020

GREA Fachverband SuchtLe besoin d’intervention dans le domaine des écrans a passé sous la loupe du Groupe d’experts Cyberaddiction (2018-2020). Le Groupement romand d'études des addictions (GREA) et le Fachverband Sucht en publie aujourd'hui le rapport.

Renforcer la formation et les compétences médiatiques des professionnel·le·s, prendre en compte des questions de genre dans la recherche et la prévention, consolider les critères de diagnostic et la définition des troubles liés à internet… Voilà trois recommandations qui figurent dans le rapport émis par le Groupe d’experts Cyberaddiction (2018-2020) mandaté par l'Office fédéral de la santé publique et publié le 30 novembre 2020 par le GREA et le Fachverband Sucht.

Le document mentionne également que le développement de bases scientifiques sur les effets biologiques, psychiques et sociaux à long terme de l’utilisation intensive de jeux et de médias en ligne est nécessaire. Les conséquences d’un usage intensif des médias par les jeunes enfants manquent encore de données, qu'il s'agirait de recueillir.

« Au vu des résultats de leurs travaux, les experts recommandent à l’OFSP de poursuivre le travail en ouvrant une nouvelle phase de projet. L'utilisation des médias numériques est perçue comme l'un des plus grands défis éducatifs et sociaux, pour lequel il convient de renforcer les compétences personnelles et sociales (estime de soi, stratégies d'adaptation, etc.), comme c'est déjà le cas pour l'alcool et sa consommation », écrivent-ils.

Fruit des travaux de ce groupe, un guide APAN, conçu comme soutien à la prévention et au conseil auprès des parents et proches d’enfants, d’adolescents et jeunes adultes, avait déjà été publié au mois de juin.

«Utilisation problématique d’internet en Suisse. Conclusions et recommandations du groupe d’experts «Cyberaddiction», rapport de synthèse 2018-2020», Manuel Herrmann et Cédric Stortz (Fachverband Sucht), Célestine Perissinotto (GREA), Zurich/Lausanne, novembre 2020, 27 pages.

Lien vers le rapport

Une liste de la littérature disponible (au 27.11.2020) est disponible sur cette page

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

D’usager·e à expert·e: le travail social en mutation
Lundi 26.07.2021
Par Stéphane Rullac
La dichotomie « savant·e vs profane » est-elle révolue ? Les expertises d’usage et usagère représentent un nouveau type de savoir à intégrer aux délibérations professionnelles et scientifiques du travail social.