Go Top

Les albums photos

Au théâtre de la diversité, personne n’est exclu

20.01.2017

On entre sur la pointe des pieds dans les photographies de scène de Jessica Hauf. En suivant pendant dix ans une troupe de théâtre pas comme les autres en Italie, elle a réussi à capter les surprises magiques de la vie.

« L’Association italienne Nèonteatro travaille depuis 1989 avec des jeunes en situation de handicap psychique ou physique. Fondée par Piero Ristagno, directeur artistique, Monica Felloni, metteur en scène, et Giuseppe Calcagno, acteur et assistant à la régie, cette Association crée des pièces à partir de poésies ou de textes qui sont adaptés et modulés en fonction des acteurs et actrices et de leur handicap. Cette association crée, à travers les arts du théâtre, de la danse et d’autres arts, une culture fondée sur la valeur existentielle de l’être humain. Chaque personne devient poésie qui se manifeste à travers toutes ses formes : le corps, la voix, le mouvement, l’instinct. Le théâtre se transforme ainsi en écrin où l’on découvre des formes nouvelles et infinies d’art et de poésie.

L’Association Nèonteatro regroupe plusieurs compagnies parmi lesquelles « Bagnati di luna », composée d’acteurs et d’actrices trisomiques devenu·e·s professionnel·le·s. Les spectacles sont produits dans plusieurs théâtres et festivals en Italie. La mise en scène est proche du style du théâtre-danse. Les actrices et acteurs sont soutenu-e-s sur scène et dans les coulisses par des acteurs et actrices professionnelles ainsi que par une danseuse professionnelle. En 2013, l’association Nèon a reçu le prix « Théâtres de la diversité » de l’Association italienne des critiques de théâtre.

En tant que photographe de scène, je collabore avec « Nèonteatro » depuis 2004, et j’ai eu la chance de voir grandir professionnellement plusieurs jeunes en situation de handicap psychique ou physique. Fragments de parcours personnels :

  • Pietro. Il a subi plusieurs opérations aux hanches, ne marchait pas et ne parlait pas. Dans le dernier spectacle « Il coraggio è una cosa », il danse, parle et joue de la musique.
  • Marco. Il était timide et toujours en retrait. Désormais, il guide les pas des autres actrices et acteurs lors d’une chorégraphie.
  • Emanuela et Daniela. Elles ont montré leur forte présence et beaucoup de personnalité dans l’expression orale.
  • Valeria et Emily. Elles portent en elles la sensualité du corps.
  • Luca. Il est craintif et solitaire, mais il échange parfois quelques boutades avec le public.
  • Danilo. Tétraplégique dans l’impossibilité de quitter son fauteuil, il écrit des textes pour les spectacles et communique avec ses paupières. Il adore être sur scène.

Leurs histoires sont toutes différentes mais toutes semblables face à la joie et au courage de se mettre en scène. »

La carrière professionnelle de Jessica Hauf commence à Rome en 1988 dans des studios photos. Elle voyage ensuite dans les pays de l’Est, dans le nord de l’Europe, au Moyen-Orient et dans les Balkans. Là, elle ouvre une école de photographie et une galerie d’exposition pour un groupe de jeunes réfugiés à Smederevo, près de Belgrade (1995-1999) et reçoit plusieurs prix pour cette réalisation. En 2000, elle est lectrice de français et enseignante de photographie à la Faculté de Langue et Littérature de l’Université de Catane (Sicile) où elle travaille sur « Le siècle de la photographie à travers les regards de Nadar, Baudelaire et Delacroix ».

Spécialisée dans les reportages culturels et événementiels, elle travaille comme photographe de scène dans le théâtre et le cinéma. Depuis 2004, elle suit l’association Nèon pour les photos de scène. Actuellement, elle partage son temps entre la Suisse et l’Italie. Elle est représentée par l’agence Photomovie.

« Nessuno escluso. No one excluded », Il teatro delle diversità. Theater of diversity, 2013, photographies de Jessica Hauf

Agenda social et santé

L'affiche de la semaine