Go Top

Vaste enquête sur les préjugés à l’égard du handicap

Mercredi 25.05.2022

En France, la Commission nationale consultative des droits de l’homme a cherché à connaître la persistance des stéréotypes liés au handicap, afin d’avoir des clefs pour tenter de les abolir.

inclusion handicap 400© Pixabay

Une enquête menée en France a été réalisée auprès de la population générale par un questionnaire en ligne auquel ont répondu 2'019 personnes adultes. Il s'agissait par là de connaître la persistance des stéréotypes liés au handicap. Cette recherche met ainsi en lumière la façon dont les personnes valides, principalement, perçoivent le handicap. « Un des enjeux fondamentaux de la connaissance du regard porté sur le handicap est précisément la possibilité d’identifier des leviers pour le faire évoluer. Ainsi, c’est de l’amélioration des conditions de vie des personnes en situation de handicap dont il s’agit, par l’évolution du regard porté sur elles. Identifier les postures adoptées par les individus face au handicap et à la différence est un préalable indispensable pour espérer agir sur ces dernières », lit-on dans le rapport de cette étude menée en 2021.

On y apprend que la majorité des personnes interrogées ne perçoivent pas le handicap comme un frein à la vie professionnelle, cependant les plus jeunes sont davantage réticents à l’idée que celles en ceux en situation de handicap travaillent. Fait réjouissant, 89% des répondant·e·s se disent prêt·e·s à travailler avec une personne touchée par le handicap, jugeant par ailleurs qu’elle apporte une richesse au collectif de travail. Pour ce qui a trait à la sphère privée, ils·elles sont 85% à penser qu’une personne handicapée puisse avoir des enfants et 84% à juger qu’elles peuvent les élever, les estimant capables de surmonter leurs difficultés.

L’enquête aborde aussi la sexualité des personnes handicapées, le droit à la vie des bébés dont un handicap est décelé lors d’un examen prénatal, l’insertion à l’école de jeunes porteurs d’une déficience, entre autres thèmes ayant fait l’objet de questions.

D’une manière générale, les Français·e·s semblent faire preuve de compréhension et de bienveillance envers les personnes handicapées. Les résultats de cette étude permettent de mieux comprendre le handicap et de permettre de trouver des actions concrètes à mener auprès des pouvoirs publics pour une intégration optimale de cette population.

(Yseult Théraulaz)

Voir le rapport d'enquête

L'affiche de la semaine

Dernier article

Un certificat d’aptitude pour favoriser l’insertion
Vendredi 24.06.2022
Par Magali Gani et Richard Best
Lors d’arrêts de travail prolongés, une approche interprofessionnelle entre médecins et assistant·e·s sociaux·les peut encourager l’intégration ou la remobilisation socioprofessionnelle des personnes, sans nuire à leur besoin de protection.