Go Top

Vaud: futur centre de formation pour le personnel soignant

Mardi 15.03.2022

Pour renforcer les compétences professionnelles des étudiant·e·s, la Haute école de santé Vaud rejoindra le Campus Santé. Ce centre coordonné de compétences cliniques se veut réponse à la pénurie de personnel qualifié.

Campus sante Vaud 400Campus Santé Vaud, image de synthèse © Etat de Vaud, droits réservés

Doter le canton d’un lieu de formation central et fort en matière de soins. Se placer à la pointe des pratiques en vigueur sur le plan international en accordant une place centrale à l’interdisciplinarité et à la pratique via la simulation. Avec le déploiement du Campus Santé, le Canton de Vaud et ses partenaires entendent apporter une réponse novatrice, durable et performante aux multiples défis dans le domaine de la santé : la pénurie de personnel qualifié, la diversification des compétences requises, les besoins d’interprofessionnalité ou encore la place des outils numériques.

Ce développement s’inscrit dans un contexte de vieillissement de la population et de croissance des polypathologies chroniques. Le Campus Santé regroupera, dès 2026 et sur plus de 10 hectares, les enseignements théoriques et pratiques, la recherche, des outils de simulation et des logements pour étudiant·e·s. Les forces de ce projet sont les possibilités de synergies et de collaboration de l’ensemble des professions de la santé.

Ce pôle de compétence et de formation d’envergure nationale doit sa cohérence à une réflexion interdisciplinaire et interinstitutionnelle inédite et initiée en 2008 par l'Etat de Vaud, la Haute école de santé Vaud (HESAV), l’Institut et Haute école de la santé La Source, la Faculté de biologie et de médecine de l’Université de Lausanne et le Centre hospitalier universitaire vaudois. 

La Haute école de santé Vaud pourra poursuivre ses développements en regroupant ses différents sites actuels et ses quatre filières de formation (physiothérapie, technique en radiologie médicale, soins infirmiers et sage-femme). L'offre de formation sera renforcée avec l'intégration d'une filière d'ergothérapie. Avec le déploiement de ses activités sur le Campus Santé, sa capacité d’accueil sera renforcée. En outre, les infrastructures modernes, à la pointe de la technologie et proposant des approches pédagogiques telles que la réalité virtuelle renforceront l’apprentissage par la simulation dans des situations plus proches des pratiques de terrain.

La croissance de l’Institut et Haute école de la santé La Source pourra également être accompagnée grâce au développement de collaborations entre les différentes professions de santé.

Pour l'UNIL et le CHUV, un programme de simulation structuré permettra d'exposer les étudiant·e·s à des situations de base (gestes techniques, anamnèse).

Un pôle de compétences et de formation d'envergure nationale

Situé à Chavannes-près-Renens, ce lieu de formation est destiné à accueillir plus de 4’000 étudiant·e·s, 1’000 professionnel·le·s en formation continue et plusieurs centaines d’enseignant·e·s. Dans un parc public arborisé, il comptera à terme quatre bâtiments.

La construction du Campus Santé, dont les travaux devraient débuter à la fin de 2022, nécessiteront un investissement de 165,6 millions de francs. La mise en service est attendue pour la rentrée 2026.

Selon le Canton, les synergies, infrastructures de pointe et nouvelles approches pédagogiques via la simulation qu’offrira le Campus Santé répondent aux enjeux et aux défis de la formation aux professions de la santé. Il correspond par ailleurs pleinement aux mesures d’encouragement portées par la Confédération et contribuera au rayonnement du Canton.

(CROC, avec le communiqué de l’Etat de Vaud)

L'affiche de la semaine

Dernier article

Au-delà du clivage se trouve la complémentarité
Jeudi 22.09.2022
Par Emmanuel Fridez et Benoit Renevey
Les stéréotypes bien établis ainsi que la concurrence entre travailleur·se·s et entrepreneur·e·s sociaux·les maintiennent une division entre deux champs d’intervention qui ne sont en réalité pas si différents, voire complémentaires.