Go Top

Livre collectif «Accessibilité et participation sociale»

Vendredi 04.09.2020

Les contributions présentées dans cet ouvrage sont issues d’expériences de personnes concernées, de professionnel·e·s, de chercheur·e·s et d’étudiant·e·s de différents pays francophones (Suisse, France, Belgique, Canada) et offrent des pistes de réflexion et d’action en vue d’une concrétisation de l’égalité des droits.

Accessibilite Participation IES

La Convention relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) adoptée en 2006 par l’ONU réaffirme le principe selon lequel les personnes vivant une situation de handicap jouissent des mêmes droits de participer à la vie politique et communautaire que tout autre citoyen ou citoyenne.

A travers lois, règlements ou conventions, les Etats ayant signé et ratifié cette convention établissent des politiques qui dessinent les orientations à suivre en faveur du développement de pratiques inclusives. Cependant, pour les personnes en situation de handicap, l’écart entre les lois et les pratiques peut s’avérer important, tant les attitudes négatives, les préjugés, les lacunes dans l’organisation des services et les problèmes d’accessibilités sont lents à disparaître. Passer du principe à la réalité peut souvent sembler utopique.

Pourtant, des initiatives citoyennes et scientifiques menées avec succès démontrent que l’émancipation des personnes avec une déficience intellectuelle est en marche et que l’autodétermination tend à devenir une réalité pour une partie croissante d’entre elles. Pour les enfants, on s'oriente vers une scolarisation plus inclusive, pour les adultes des dispositifs en vue d’une plus grande autonomie dans les choix de vie fondamentaux sont sporadiquement mis en place.

Livre collectif «Accessibilité et participation sociale. Vers une mise en œuvre de la Convention relative aux droits des personnes handicapées», Manon Masse, Geneviève Piérart, Francine Julien-Gauthier , Danièle Wolf, Genève : Editions ies, août 2020, 288 pages

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Confinement et violences ne font pas bon ménage
Jeudi 03.12.2020
Par Aurélie Landry, Noémie Haenni et Myriame Zufferey
En période de semi-confinement, les femmes victimes de violences domestiques ont été confrontées à un double défi. Quelle priorité choisir pour préserver sa survie et celle de ses enfants ? Expériences vécues dans la région biennoise.