Go Top

Travail social : partenariat européen inédit en Valais

Jeudi 03.09.2020

Logo International Social Work Valais

En s’alliant avec l’Université de Malmö en Suède et la Haute Ecole d’Osnabrück en Allemagne, la Haute Ecole de travail social de la HES-SO Valais-Wallis se positionne à l’échelle internationale.

Dès la rentrée académique 2020, les étudiant·es inscrit·es en Bachelor en travail social, pourront opter pour ce programme d’approfondissement en travail social international. Il est à la fois innovant et inédit : dispensé en anglais, il permet aux étudiant·es de suivre des cours pendant deux semaines en Suisse, en Allemagne et en Suède.

En collaborant durant une année avec leurs pair·es allemand·es et suédois·es, les participant·es construisent un précieux réseau international. Ce programme leur offre en outre la possibilité d’approfondir les problématiques actuelles dans une perspective internationale. Enfin, il favorise le renforcement des compétences linguistique, interculturelle et professionnelle.

Appelé à être reconduit chaque année, le programme International Social Work comprend trois modules :

  • Protection de l’enfant, Sierre, juin-juillet 2021
  • Politiques sociales en Europe, Malmö, janvier-février 2022
  • Diversité religieuse et culturelle¸Osnabrück, septembre 2022

Le module Protection de l’enfant est coordonné par la HETS. Il sera dispensé à Sierre et ouvert aux étudiant·es allemands et suédois. Des expert·es en provenance des principaux partenaires de la HETS sont impliqués, concrétisant l’ancrage local: le Centre interfacultaire en droits de l’enfant de l’Université de Genève, la Fondation universitaire Kurt Bösch à Bramois et le Service cantonal de la jeunesse.

En savoir plus

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Confinement et violences ne font pas bon ménage
Jeudi 03.12.2020
Par Aurélie Landry, Noémie Haenni et Myriame Zufferey
En période de semi-confinement, les femmes victimes de violences domestiques ont été confrontées à un double défi. Quelle priorité choisir pour préserver sa survie et celle de ses enfants ? Expériences vécues dans la région biennoise.