Go Top

«Les moutons blancs», de Chloé Laborde

Mardi 14.07.2020

Le mouton blanc dans une fratrie, c’est l’enfant qui – en apparence – va bien, qui n’inquiète pas, qui ne mobilise ni son entourage ni les professionnel·le·s.

Chloe Laborde

Les moutons blancs sont discrets, si ce n’est invisibles. Et pourtant, ils jouent un rôle essentiel au sein de la dynamique familiale qui s’articule autour du mouton noir (celui dont la souffrance est évidente).

Quelle réelle place occupent ces moutons blancs dans leurs familles ? Quels ressentis les animent au quotidien et dans la durée ? Quelle compréhension ont-ils de leur fonction et rôle ?

Texte polymorphique, Les Moutons blancs combine des témoignages et leur analyse, décryptages cinématographiques et encarts théoriques pour tenter de comprendre la réalité de ces acteurs et actrices de l’ombre. Ainsi, ces quelques pages opèrent un déplacement de focale et se décentrent du porteur de symptômes de la fratrie.

Parents, proches, professionnel·le·s, et bien évidemment moutons noirs eux-mêmes pourront ainsi poser un regard renouvelé sur des relations familiales en apparence asymptomatiques qui dissimulent parfois de considérables souffrances. Cet ouvrage tente de mettre en mots les éprouvés souvent non exprimés des moutons blancs et de mettre en lumière leurs ressources.

«Les moutons blancs. Une souffrance invisible», de Chloé Laborde, collab. Stéphane Michaud, Genève : Editions ies, Collection Pratique.s, 2020, 102 pages.

Editions ies

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Stratégie politique autour des toilettes publiques
Lundi 03.08.2020
Par Benjamin Grether
A Lausanne, la présence bien visible dans l’espace public des marginaux de la Riponne les met au centre d’un dispositif de contrôle social. Cette situation renforce leur précarité et influence nos représentations des addictions.