Go Top

Eclairages sur le travail social en temps de Covid-19

Jeudi 16.07.2020

Le numéro de juin 2020 du magazine ActualitéSociale, édité par l’Association professionnelle suisse du travail social AvenirSocial, est consacré au travail social en temps de pandémie de coronavirus.

ActualiteSociale covid

Voilà plus de trois mois que les premières mesures de la Confédération pour lutter contre la propagation du coronavirus ont été mises en place. Les professionnel·le·s du travail social, un domaine du contact humain et du soutien aux personnes précaires par excellence, ont été au cœur de l’action. Ils et elles ont été confronté·e·s à de multiples questions nouvelles, alors que cette crise a contribué à creuser les inégalités sociales, à renforcer les violences sexistes ainsi que la détresse des plus démuni·e·s.

Dans son édito, Simone Gremminger, présidente du Comité de l’association, écrit : «Les trois mois qui viennent de s’écouler rappellent la nécessité de démanteler les structures responsables des inégalités sociales et de revaloriser et renforcer les domaines qui se sont avérés centraux pour le soin aux autres : le travail social, comme l’ensemble des services publics. Il est crucial de tirer les leçons de cette période bouleversante afin de mettre en place dès aujourd’hui une organisation sociétale qui nous permette, à l’avenir, de pouvoir prendre soin de soi et des autres en toutes circonstances.»

Un article est disponible gratuitement en ligne: «L'aide sociale revêt une importance systémique, il faut donc la réorganiser», écrit par Andreas Hediger et Basil Weingartner, de la plateforme indépendante pour le droit à l'aide sociale UFS

S’abonner à ActualitéSociale en ligne

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Le climat redessine le rôle du travail social
Jeudi 17.09.2020
Par Alexandre Santos Mella, Marion Repetti et Lucie Kniel-Fux
Les changements climatiques et les dégâts environnementaux provoquent de nouvelles inégalités sociales. Comment intégrer ces composantes dans les interventions professionnelles pour viser un «travail social écologique»?