Go Top

Cycle de conférences sur la participation en travail social

Mardi 22.10.2019

La Haute école de travail social Fribourg annonce le cycle de conférences « Participation - Quand les publics du travail social contribuent aux projets qui les concernent : potentialités et limites ».

Participation HETS FR
La participation des publics constitue aujourd’hui une valeur centrale du travail social, en particulier celle des publics directement concernés par les interventions sociales. Elle est considérée comme favorisant la capacité d’agir des personnes ou groupes souvent fragilisés, ainsi qu’une meilleure prise en compte de leurs besoins. Elle est au centre de plusieurs projets de recherche et/ou de formation développés à la HETS-FR, en tant que posture épistémologique et approche méthodologique.

Pour cette année académique 2019-2020, la HETS-FR propose un cycle de conférences pour réfléchir ensemble aux potentialités d’une posture mettant la participation des publics au cœur des projets, mais aussi aux limites et enjeux qui se posent, tant sur le plan éthique que méthodologique ou encore au niveau des partenariats.

Sept conférences apporteront des éclairages à partir de projets développés dans différents contextes académiques et professionnels, en Suisse et à l’étranger. Ces conférences s’adressent à toute personne qui s’intéresse à la participation dans le travail social.

Elles se déroulent en français ou en allemand.

La conférence d’ouverture aura lieu le 5 novembre 2019 à 17h à la HETS-FR. Elle sera donnée par la Prof. Marie-Claire Rey-Baeriswyl sur le thème de « La participation en travail social… entre incitation obligée et prise de risque ».

En savoir plus

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Le prix de l’adaptation imposée par le cancer
Jeudi 14.11.2019
Par Nicolas Sperisen et Alexandra Balz
Après les traitements initiaux contre un cancer, la personne concernée et les proches s’adaptent peu à peu pour retrouver une certaine qualité de vie. Ces ajustements imposés sont souvent ardus et coûteux. Comment imaginer un meilleur soutien ?