Go Top

Une nouvelle Charte pour l’aide sociale en Suisse

Lundi 01.04.2019

Charte Aide Sociale Suisse

Les cantons, villes et organisations de la société civile s'engagent en faveur d'une aide sociale solide et équitable. Avec une Charte un site internet.

S’allier pour une aide sociale forte: la Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales (CDAS), l'Union des villes suisses, la Croix-Rouge suisse, la Société suisse d’utilité publique (SSUP) et d'autres organisations spécialisées ont lancé conjointement la «Charte Aide Sociale Suisse», le 29 mars 2019 à Zurich.

Les institutions s'engagent ainsi en faveur de l'aide sociale et de la coopération fédérale. Pour les organisations participantes, l'aide sociale constitue un élément clé de la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, et représente un facteur indispensable à la stabilité sociale.

En signant la Charte, les organisations citées s'engagent en faveur du processus de calcul des prestations d’assistance. Les normes sont élaborées par la Conférence suisse des institutions d’action sociale (CSIAS), avec le concours des cantons, villes et communes sur la base de données statistiques et scientifiques.

La Charte est ouverte à la signature d’autres organisations et, plus tard, des particuliers.

Lire aussi : Véréna Keller, «Les Suisses n’ont pas besoin d’aide sociale!», REISO, Revue d'information sociale, mis en ligne le 3 janvier 2019

Site Charte Aide Sociale Suisse
«L’aide sociale en bref», brochure de 20 pages en format pdf

 

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Somnifères et tranquillisants: quels risques?
Lundi 19.08.2019
Par Etienne Maffli, Florian Labhart et Stephanie Stucki
En Suisse, environ 200'000 personnes présentent un usage problématique de somnifères et tranquillisants. Les femmes, les personnes âgées et la Suisse latine sont davantage concernées. Comment éviter cette surconsommation ?