Go Top

Annuaire 2018 Denknetz: «Education et émancipation»

Mercredi 24.10.2018

Ute Klotz, Fitzgerald Crain, Johannes Gruber, Annemarie Sancar, Hans Baumann, Roland Herzog, Andri Bösch, Holger Schatz (Eds.)

Formation Emancipation
Il faut impérativement améliorer et intensifier l’éducation
 et la formation continue, sans quoi rien ne va plus – tel est 
le message actuel omniprésent. Sans formation, pas d’emploi sûr et convenable. Sans main d’œuvre qualifiée, 
les entreprises, les sites de production et les collectivités seraient largués et exclus du développement global. La répétition de ce message semble gagner en crédibilité avec la numérisation, réelle ou affirmée. Il en résulte du stress, de la peur et une propension à la conformité. Des «réformes» du système éducatif se préparent dans la foulée. Cependant, l‘éducation s’est d’ores et déjà muée en un atout des sites
 de production, en une matière première. Elle est devenue simple qualification professionnelle. Au-delà de l’analyse de ces transformations, les auteur·e·s du présent recueil retracent les motivations et les conceptions perdues d’une éducation émancipatrice.

Contributions de Fitzgerald Crain, Wiebke Opermann, Johannes Gruber, Theres Hammel, Linda Stibler, Thomas Ragni, Simone Ambord, Monique Brunner, Isabel Martinez, René
 Levy (voir ses articles dans la revue REISO), Nadia Lamamra (voir ses articles dans la revue REISO), Farinaz Fassa (voir ses articles dans la revue REISO), Cathrine Haus, Fabienne Amliger, Holger Schatz, Erich Ribolits, Ute Klotz, Rees Zysset, Katharina Steinmann, Beat Ringger, Markus Truniger, Susanne Tobler, Andri Flurin, Annemarie Sancar, Leena Schmitter, Roland Herzog, Hans Baumann, Anton Hügli.

Le réseau de réflexion Denknetz est un thinktank de gauche, forum d’échange d’idées concernant les sujets actuels de la politique économique, sociale et de l’emploi.


Denknetz

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Les proches aidants, champions de l’organisation
Lundi 23.09.2019
Par Florence Ducrocq
Des entretiens et un sondage en ligne ont donné la parole aux proches aidant·e·s. Les tâches accomplies sont encore plus complexes que ce que l’on imagine. Surtout quand il faut remédier aux défaillances des systèmes sociaux et sanitaires.