Go Top

Papyrus : 1093 personnes régularisées à Genève

Mercredi 21.02.2018

L’opération « Papyrus », projet pilote pour les étrangers sans statut légal, a permis de régulariser 1093 personnes sans statut légal à Genève.

Le Centre social protestant, le Centre de Contact Suisses-Immigrés, le Syndicat interprofessionnel des travailleuses et des travailleurs et le Collectif de soutien aux sans-papiers de Genève ont tiré un bilan positif de l’opération Papyrus.

Au fil de l’année, les associations, avec l’aide de bénévoles, ont mis sur pied des centaines de permanences d’information au cours desquelles elles ont donné plus de 4'500 consultations. Au début de l’opération, environ la moitié des personnes correspondait au « profil Papyrus » (nombre d’années de séjour, emploi, indépendance financière, bonne intégration et casier judiciaire vierge). Aujourd’hui plus de 75% de celles et ceux qui viennent dans les permanences sont éligibles. Pour les autres personnes, la déception a été grande. A noter aussi que des employeurs, souvent très désireux de régler la situation de leurs employés, mais parfois inquiets de leur propre sort, ont également pu bénéficier de conseils.

Marianne Halle, du CCSI : « Ce que nous affirmons depuis des années se confirme : un processus de régularisation plus humain et plus rationnel ne crée ni un déferlement imprévu de candidats, ni un appel d’air incontrôlable. »


Le communiqué du canton

Le communiqué des associations

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Deux politiques du handicap et des contradictions
Lundi 17.02.2020
Par Emilie Rosenstein
Viser l’inclusion et la participation citoyenne des personnes en situation de handicap. Viser leur insertion sur le marché du travail. Ces objectifs complémentaires relèvent de politiques divergentes. Le cas de la Suisse illustre ce paradoxe.