Go Top

Spectacle-témoignage et tables rondes «Je suis Kinshasa»

Dimanche 01.10.2017

Nazali Kinshasa«Nazali Kinshasa» - «Je suis Kinshasa» est un spectacle mis en scène par Michel Faure avec le Théâtre des Intrigants, compagnie de référence à Kinshasa. Ce spectacle-témoignage sur la réalité de la République Démocratique du Congo est raconté par trois générations de comédiens de 20, 40 et 60 ans. Sur scène, trois hommes et trois femmes font un portrait de la ville dans laquelle ils habitent et, par extension, de tout le pays. Ils racontent la vie quotidienne, les difficultés, les problèmes d'eau, d'électricité, de transports, les pillages et la guerre; mais aussi l'entraide, la joie de vivre, la musique et la danse. Le spectacle se joue en français avec certains passages, y compris les chants, en lingala. Le texte s'est inventé au fur et à mesure des représentations, à partir de lectures, de témoignages personnels, de faits divers et de statistiques.

Avec Maguy Kalomba, Marlène Longange, Sarah Mapendo, Bavon Diana, Jean-Pi Kafuti, Yves Mansueki. Mise en scène: Michel Faure. Assistant·e·s: Iria Diaz et Amédée Makaka.

Les représentations

  • Genève, Théâtre de la Parfumerie, du 2 octobre au 22 octobre 2017
  • Lausanne, Le Cazard, les 26 et 27 octobre 2017
  • Yverdon-les-Bains, Théâtre de l’Echandole, le 2 novembre 2017


Deux tables rondes

  • Lieu: Genève, Grand Café de la Parfumerie
  • Mercredi 4 octobre 2017 : «Culture et développement», organisée par la Fédération genevoise de coopération
  • Samedi 7 octobre 2017 : Les droits de l'homme en RDC, organisée par Amnesty International.


Contact réservation : 022 341 21 21

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Somnifères et tranquillisants: quels risques?
Lundi 19.08.2019
Par Etienne Maffli, Florian Labhart et Stephanie Stucki
En Suisse, environ 200'000 personnes présentent un usage problématique de somnifères et tranquillisants. Les femmes, les personnes âgées et la Suisse latine sont davantage concernées. Comment éviter cette surconsommation ?