Go Top

Exposition de Carol Bailly à Malévoz

jeudi 14.09.17

Carol Bailly HDu 14 septembre au 22 octobre 2017, le Quartier Culturel de Malévoz expose «Divas et capricieuses», de Carol Bailly, à la galerie Le Laurier.

Née en 1955 à Brockton près de Boston, Carol Bailly s’installe en Suisse en 1970. Elle se lance en 1985 dans une carrière artistique en autodidacte, elle développe alors un art narratif évoquant le monde féminin qui rappelle l’univers de Niki de Saint Phalle. Michel Thévoz, ancien conservateur du Musée de l’Art Brut de Lausanne, l’a repérée toute de suite et la classe dans le courant de la Neue Invention.

Carol Bailly a trouvé un stratagème pour raconter ses histoires sans brider le foisonnement de l’esprit. Elle combine les mots et les figures dans des labyrinthes colorés qui défient la feuille blanche. Michel Thévoz remarque une articulation de leur grammaire respective. Elle délègue la fonction narrative à l’image et la fonction graphique à la configuration des phrases, dit-il.

Il y a chez Carol Bailly quelque chose qui rappelle les découpages du Pays d’en Haut et les poyas foldingues de François Burland son compatriote.

L’artiste vit et travaille dans le canton de Fribourg, elle expose régulièrement depuis trente ans en Suisse et dans le monde (Paris, Bordeaux, Saragosse, Strassbourg, Bruxelles, Kyoto). Pendant un mois, l’artiste est en résidence à Malévoz où elle anime un atelier tous les mercredis du 12 septembre au 18 octobre 2017 à la Galerie du Laurier de 14 à 17h30.


Malévoz Quartier Culturel est un projet pour :

  • Favoriser les liens entre le monde de la psychiatrie et la société
  • Promouvoir une meilleure représentation des troubles psychiques.
  • Organiser des événements culturels dans et hors les murs de l’hôpital
  • Mettre en valeur les bâtiments, les jardins et l’histoire de l’hôpital de Malévoz.
  • Organiser un espace socioculturel au sein de l’hôpital
  • Offrir à des artistes une résidence de travail
  • Développer un programme d’activités culturelles destiné aux patients et à leursproches
  • Collaborer avec les associations actives dans le domaine de la santé mentale.


Site internet

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Ecrire son mal-être pour sortir de sa bulle
Lundi 12.04.2021
Par Natasha Gautier, Anne Edan et Ludovic Bornand
Coucher sa détresse sur le papier puis lire son texte à voix haute, en groupe, peut aider les adolescent·e·s aux idées suicidaires à contrer leur sentiment de solitude. Deux participantes à l’atelier d’écriture de MALATAVIE se livrent.