Go Top

«Des repères pour choisir», de Jean Martin

Vendredi 21.04.2017
  • Des repères pour choisir
  • Jean Martin, préface de Samia Hurst, Lausanne : Editions Socialinfo, 2017, 150 pages

Recension par Marylou Rey, rédactrice en chef de REISO

Jean Martin Reperes

Les lecteurs et lectrices de REISO connaissent bien Jean Martin qui collabore à la revue depuis 2010. Médecin de santé publique et bio-éthicien, retraité depuis 2003, l’auteur est par dessus tout un humaniste qui lit énormément et aime partager ses connaissances avec le public, qu’il s’agisse de celui de REISO, du Bulletin des médecins suisses ou de son blog sur le site de 24 Heures.

Ce petit ouvrage tient parfaitement dans la poche. Il rassemble trente-six recensions et réflexions parues ces dernières années. Leur dénominateur commun? Une  ouverture d’esprit aux questionnements sur la vie et aux débats de société, un regard à la fois respectueux sur la pensée de l’autre, mais affûté sur les enjeux soulevés, des pistes de réflexion suggérées et présentées de façon dialectique.

Les textes sur Alexandre Jollien, Christian Bobin, Mathias Malzieu ou Tom Shakespeare montrent des fragments de parcours de vie avec ou sans handicap, avec ou sans maladie, dans une quête éthique pour plus d’harmonie et de justice. Les commentaires sur Daniel Klein, Lukas Zbinden, Ezekiel Emanuel ou Gian Domenico Borasio soulèvent les questions de la fin de vie et le «cauchemar de l’immortalité». Sur ce thème, les ouvrages de Véronique Fournier ont particulièrement retenu l’attention de Jean Martin. Il admire sa façon pragmatique de décrire l’évolution des soins médicaux de fin de vie et son combat contre le faux débat entre «laisser» mourir et «faire» mourir.

Jean Martin partage aussi ses réflexions sur «l’amélioration» de l’être humain, les relations entre médecin et patient, par exemple au moment de l’annonce d’une maladie grave, les conflits d’intérêt avec l’industrie pharmaceutique, la pertinence de légiférer sur certaines questions et pas sur d’autres, par exemple le port du voile ou la mendicité.

Avant d’occuper pendant un quart de siècle la fonction de médecin cantonal vaudois, l’auteur avait travaillé au Pérou, aux Etats-Unis, en Asie du Sud-Est et en Afrique tropicale pendant huit ans. Ces premières expériences professionnelles et l’engagement de sa femme Laurence pour l’écologie, notamment au sein du mouvement «Grands-parents pour le climat» expliquent son intérêt pour les ouvrages consacrés à l’avenir de la planète, la mondialisation et les défis du développement des pays du Sud. Adepte de la marche et de la nature, Jean Martin recense également des ouvrages de coureurs ou d’alpinistes comme Sylvain Tesson, Patrick Dupouey, Erri De Luca ou Nicolas Duruz.

«Des repères pour choisir» est donc un recueil d'articles sur des thèmes en apparence hétérogènes. Mais ils montrent tous la cohérence de la pensée de l’auteur. Jean Martin est un «passeur» : dans chacun de ses textes, son opinion est énoncée de façon à ce que le lecteur parvienne à suivre son raisonnement et à se poser à son tour des questions.

 

Commander le livre

Agenda social et santé

Dernier article

Du sport pour les personnes sans statut légal
Jeudi 23.11.2017
Par Cynthia Loureiro Soares et al.
Comment agir pour contrer la fragilité physique et psychique des migrant·e·s sans statut légal ? A Genève, une récente initiative interdisciplinaire propose des activités sportives. Les premiers résultats sont encourageants.

L'affiche de la semaine