Go Top

VS / L’interprofessionnalité mise en valeur dans les soins

Dimanche 29.01.2017

La Haute école de santé de la HES-SO Valais-Wallis mise sur l’interprofessionnalité dans les soins.

Le Dr François Héritier, président des médecins de famille de Suisse et le Dr Brigittte Zirbs Savigny, médecin de famille et spécialiste de l’interprofessionnalité interviennent dans le module interprofessionnel, but : augmenter la sécurité des patients par une meilleure reconnaissance de l’autonomie des infirmiers-ères par les autres corps de métiers du milieu médical.

Ces médecins mettent l’accent sur l’indépendance du métier d’infirmier-ère. La formation HES donne tous les outils aux futurs professionnels-lles pour exercer leur métier de façon autonome, notamment grâce à l’évaluation clinique des patients. Cette évolution n’est pas encore complètement reconnue dans les milieux de soins par les autres métiers d’où l’importance d’une telle démarche dans l’enseignement dans les hautes écoles. L’ASSM (Association Suisse des Sciences Médicales) mène actuellement une étude sur l’efficacité de la collaboration interprofessionnelle (CIP).

Voici une définition de la collaboration interprofessionnelle des intervenants de ce module :

« Soignants en étroite relation, non hiérarchisée et coordonnée, issus de différents horizons et professions dans le cadre de soins donnés à un patient chronique et poly-morbide dans le but d’améliorer la qualité et la sécurité des soins, la satisfaction du patient et peut-être de contrôler les coûts pour la collectivité ».

Haute école de santé Valais

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

La douleur chez la personne âgée
Jeudi 12.12.2019
Par Carla Gomes da Rocha
Elle est souvent mal évaluée et insuffisamment traitée. La douleur n’est pourtant pas une fatalité de l’âge ! Une évaluation globale et un plan de soins coordonnés par l’infirmière peut améliorer tant l’état de santé que l’autonomie de la personne.