Go Top

Livre / « Conceptualiser l’animation socioculturelle »

Vendredi 27.01.2017
  • Conceptualiser l’animation socioculturelle. Un agir professionnel en vue de la participation démocratique et de la cohésion sociale.
  • Sous la direction de Bernard Wandeler, Ulrike Armbruster Elatifi. Collaborateur·trice·e: Barbara Emmenegger, Martin Hafen, Annette Hug, Gregor Husi, Reto Stäheli, Bernard Wandeler, Alex Willener
  • Genève : Editions ies, Collection Le social dans la cité, janvier 2017, 240 pages.
JPEG - 8.6 ko

L’animation socioculturelle est considérée comme l’un des trois métiers historiques du travail social. Depuis son apparition dans les années 60, la profession cherche à définir ses racines, ses champs d’intervention, ses pratiques et à s’ancrer dans le travail social. Enseignée aujourd’hui à un niveau universitaire axé sur la pratique, l’animation socioculturelle est de plus en plus examinée sous un angle académique.

Le présent recueil d’articles – traduit de l’allemand – émane d’enseignant-e-s chercheur-e-s de la Haute école de travail social de Lucerne. Les contributions exposent des perceptions et conceptions variées de l’animation socioculturelle et explicitent leur approche théorique du métier. L’intérêt de cette traduction réside indéniablement dans l’audace des enseignant-e-s germanophones à nouer un dialogue avec d’autres disciplines (sociologie, culture) et approches (systémique, structuralisme) et à créer ainsi des ancrages théoriques et méthodologiques novateurs pour le champ. Leurs travaux et réflexions interrogent les racines traditionnelles francophones, ouvrent la voie vers une autre manière de nommer et d’analyser le métier, et enfin créent l’opportunité d’inventions et / ou de confrontations conceptuelles.

Il en résulte une compréhension nourrie de l’animation socioculturelle qui ne se limite pas uniquement à la transformation de l’espace de vie mais vise le renforcement de la cohésion sociale et d’un meilleur vivre ensemble.

Traduction de l’allemand par Liliane Morend

Editions ies

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Somnifères et tranquillisants: quels risques?
Lundi 19.08.2019
Par Etienne Maffli, Florian Labhart et Stephanie Stucki
En Suisse, environ 200'000 personnes présentent un usage problématique de somnifères et tranquillisants. Les femmes, les personnes âgées et la Suisse latine sont davantage concernées. Comment éviter cette surconsommation ?