Go Top

Livre / « L’inquiétude pour le monde et la pensée critique »

Dimanche 29.01.2017

L’inquiétude pour le monde et la pensée critique

Roland Junod, Simone Romagnoli, Jean-Marc Denervaud, Genève : Editions ies, Collection Pratique.s, janvier 2017, 96 pages

JPEG - 5.5 ko

A quoi sert la pensée critique ? On aime à croire qu’elle est le fondement de nos démocraties. Qu’elle pourrait nous aider à affronter la violence du monde, à rompre l’enfermement de l’activité humaine dans une rationalité purement gestionnaire, à dépasser un sentiment d’isolement. Ou encore, qu’elle nous permet de redécouvrir et d’éclairer les chemins d’une activité professionnelle ou d’une action plus globale qui revivifient le projet d’un monde plus humain. Mais comment une pensée critique se forge-t-elle ? Se transmet-elle ? S’enseigne-t-elle ? Peut-on s’y exercer ?

A travers une multiplicité de thèmes, de points de vue et de formes d’expression, les contributeurs au présent ouvrage – enseignants, militants, chercheurs, étudiants en travail social – posent autant de regards critiques sur le monde et abordent ces questions selon une diversité de pensées que la coopération instaurée entre eux a voulu respecter.

La pensée critique se nourrit et s’exprime ainsi à la fois sous forme de témoignages, de rêves, de projets politiques, de qualités humaines et intellectuelles. Ce florilège est encadré par deux textes plus théoriques : un premier qui offre un plaidoyer pour l’enseignement d’une pensée critique et un second qui questionne le thème au regard des notions de normes et d’éthique.

Editions ies

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

«Si on est au Smic, il ne faut peut-être pas divorcer»
Lundi 27.01.2020
Par Jean-Pierre Tabin
En France, une commentatrice a récemment créé la polémique en rendant une mère responsable de sa précarité. Cette logique a des racines profondes… qui perdurent aujourd’hui. Y compris en Suisse.