Go Top

Questionner l’IA dans la formation professionnelle

Mercredi 26.06.2024

Afin de fournir des premiers repères au sujet de l’intelligence artificielle dans le contexte de l’apprentissage, la Haute école fédérale en formation professionnelle lance une série de douze capsules vidéos.

intelligence artificielle ia formation professionnelle hefp reiso 400© HEFP / Lorin Both / IA : Midjourney

Au moins depuis qu’Alan Turing a formulé son test pour distinguer l’être humain de la machine en 1950 et que le terme d’intelligence artificielle (IA) a été créé lors de la conférence de Dartmouth en 1956, l’idée de développer des machines pouvant compléter, voire renforcer l’intelligence humaine, était dans l’air.

Avec les IA génératives, elle est devenue une réalité omniprésente, y compris dans la formation professionnelle. Afin de tenter de répondre aux interrogations que peut susciter ce développement technologique dans la formation duale, des apprenties et apprentis ainsi que des expertes et experts de la Haute école fédérale en formation professionnelle (HEFP) répondent à une douzaine de questions dans autant de capsules vidéos durant de deux à six minutes chacune.

Après la capsule de lancement intitulée « Qui est plus intelligent·e, vous ou l’IA ? », les questions abordées sont :

1. L’IA est-elle une mode ou une révolution ?
2. Quels sont les opportunités et les risques ?
3. Quels sont les effets sur notre manière d’apprendre ?
4. Comment est-ce que l’IA change-t-elle la formation ?
5. Quelle influence sur les procédures de qualification ?
6. L’IA va-t-elle créer ou éliminer des professions ?
7. Qu’attendez-vous de l’IA dans votre profession ?
8. Quel est l’impact sur les relations professionnelles ?
9. Qui nous apprend à utiliser l’IA ?
10. Quels sont les défis éthiques impliqués par l’IA ?
11. Intelligence artificielle/intelligence émotionnelle ?
12. Quelle est votre vision de l’avenir ?

(Source : HEFP)

L'affiche de la semaine

Dernier article

Vivre les joies d’un camp entre pair·es malvoyant·es
Lundi 08.07.2024
Par Valérie Caron
Pendant un «Camp Abilities», des jeunes avec déficience visuelle pratiquent des activités physiques adaptées, encadré·es par des étudiant·es universitaires qui mettent en pratique les notions acquises de manière académique.