Go Top

Journée internationale du travail social 2021


mercredi 17.03.21
  • Dates : mercredi 17 mars et jeudi 18 mars 2021
  • Lieu : Genève, Centre de conférence de Varembé
, Rue de Varembé 9
  • Entrée libre
  • Réservez les dates !

Journee internationale TS 2021

Comme chaque année, les travailleuses et travailleurs sociaux du monde entier vont célébrer en mars la Journée internationale du travail social, pour promouvoir et diffuser mondialement un message commun.

A Genève, la manifestation 2021 mettra au cœur de son propos «Les engagements communautaires en faveur de la justice sociale».

La pandémie de Covid-19 a dévoilé les faiblesses de notre système mondial. Les plus vulnérables dans nos sociétés luttent pour couvrir leurs besoins fondamentaux. Dans le monde entier, les communautés relèvent ces défis, revendiquent le droit à participer aux décisions les concernant, et exigent d’obtenir les soins et les services auxquels elles ont droit. L’engagement actif et varié du travail social en faveur de ces communautés est au cœur des réflexions qui seront menées lors de ces deux journées de conférences et d’ateliers.

La manifestation s’adresse aux fonctionnaires internationaux, aux professionnel·le·s du travail social, aux étudiant·e·s, ainsi qu’à toute personne intéressée. Le programme définitif, avec ouverture des inscriptions, suivra en janvier 2021. Réservez d’ores et déjà les dates ! 

  • Personne de contact HETS-Genève, pour le comité de pilotage de la journée internationale du travail social à l’ONU-Genève : Laura Nicollin
  • Organisé par la Haute école de travail social de Genève. Partenaires : HES-SO, Haute école de travail social Fribourg, Fédération internationale des travailleurs sociaux, Association internationale des écoles de travail social et l’Institut de recherche des Nations-Unies pour le développement social


Page de l’événement sur le site de la HETS-Genève

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Confinement et violences ne font pas bon ménage
Jeudi 03.12.2020
Par Aurélie Landry, Noémie Haenni et Myriame Zufferey
En période de semi-confinement, les femmes victimes de violences domestiques ont été confrontées à un double défi. Quelle priorité choisir pour préserver sa survie et celle de ses enfants ? Expériences vécues dans la région biennoise.