Go Top

Table ronde «La politique sociale de demain»

vendredi 30.10.20
  • Date et horaire : vendredi 30 octobre, 18h15 - 20h
  • Lieu : Genève, UniMail, salle MS150
  • Entrée libre
  • Inscription recommandée en ligne

Salon livre Ville GE 2020

Dans le cadre du Salon du livre en ville, à Genève, une table ronde débat des politiques sociales en Suisse et présente le nouveau «Dictionnaire de politique sociale suisse».

Intervenant·e·s

  • Joëlle Libois, directrice de la Haute école de travail social de Genève
  • Blaise Matthey, directeur général de la Fédération des entreprises romandes
  • Thierry Apothéloz, conseiller d’Etat chargé du Département de la cohésion sociale, canton de Genève
  • Jean-Michel Bonvin, sociologue, professeur de politique sociale à l’Université de Genève, coéditeur du Dictionnaire
  • Modératrice : Catherine Erard

 

Les politiques sociales – ce filet déployé depuis près d’un siècle face aux aléas de la vieillesse, de l’invalidité ou du chômage – souffrent aujourd’hui d’un manque de reconnaissance chronique. Pourtant, elles n’ont jamais été aussi actuelles et indispensables, notamment pour faire face à l’urgence climatique et aux nouveaux risques, comme l’illustre brutalement la crise en lien avec le Covid-19.

La parution du Dictionnaire de politique sociale suisse est l’occasion de débattre de cette question cruciale, de souligner le vaste périmètre des politiques sociales en Suisse, ainsi que leur rôle déterminant dans la transition vers un monde plus durable.

  • Jean-Michel Bonvin, Valérie Hugentobler, Carlo Knöpflel, Pascal Maeder, Ueli Tecklenburg (dir.), Dictionnaire de politique sociale suisse, Seismo, 2020. Présentation


Cette rencontre est organisée en partenariat avec Seismo et Le Social en lecture

En savoir plus

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Le village expérimente «la cuisine maison chez…»
Lundi 26.10.2020
Par C. Palazzo-Crettol et S. Mettan
Des repas intergénérationnels ont été organisés dans trois communes alpines valaisannes. L’animation socioculturelle de ces soupers collectifs a réservé des surprises gourmandes. Elle a aussi confirmé le traditionnel dévouement des femmes.