Go Top

Journée de l’ergothérapie sur la formation pratique des stagiaires

Vendredi 31.01.2020
  • Date et horaire : vendredi 31 janvier 2020 dès 8h30
  • Lieu : Lausanne, Haute école de travail social et de la santé | EESP
  • Entrée libre
  • Inscription en ligne jusqu’au 22 janvier 2020

La Journée 2020 des praticiennes formatrices et praticiens formateurs de la filière Ergothérapie de la Haute école de travail social et de la santé | EESP est consacrée à la formation pratique des étudiant·e·s.

Ergotherapie 2020Cette journée d’information et d’échanges s’adresse à toute personne intéressée ou concernée par l’accueil de stagiaires en ergothérapie.


Matin: présentations

1. Formation pratique: état des lieux et évolution

  • L’offre de stage et l’effectif d’étudiants, de 2016 à 2019 - Floriane Rebeaud
  • Le suivi des stagiaires par binôme d’ergothérapeutes : exemple dans le canton de Fribourg - Cynthia Galliziolli
  • Le CAS PF et ses implications - Michelle Monin
  • Les stages internationaux, procédure d’accueil - Sylvie Meyer

2. L’évaluation

  • Grille d’évaluation : point de situation, procédure à suivre en cas d’échec - Floriane Rebeaud

3. Horizon 2022

  • Évolution de la filière - Décanat
  • Plan d’Etudes Cadres (PEC) 2022 : contexte et orientations de l’école - Décanat
  • Exemples de formation pratique innovante ou à développer - Michelle Monin


Après-midi: deux rondes d’ateliers

  • Atelier 1 La planification temporelle des stages : votre avis en lien avec le nouveau programme?
  • Atelier 2 Comment accompagner l’étudiant en difficulté ?
  • Atelier 3 Vos préoccupations et besoins, en lien avec la formation des étudiants de demain
  • Atelier 4 Intérêt et usage du contrat tripartite: une discussion

 

En savoir plus et inscription

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

La douleur chez la personne âgée
Jeudi 12.12.2019
Par Carla Gomes da Rocha
Elle est souvent mal évaluée et insuffisamment traitée. La douleur n’est pourtant pas une fatalité de l’âge ! Une évaluation globale et un plan de soins coordonnés par l’infirmière peut améliorer tant l’état de santé que l’autonomie de la personne.