Go Top

Juin 2019 : détour dans les bibliothèques

  • parcoursSous la direction de Séverine Euillet
  • Parcours en accueil familial : sens et pratiques
  • Paris : L’Harmattan, 2019

Comment le parcours de l'enfant protégé se construit-il tout au long de la mesure de protection, au gré des échéances et des événements de vie ? Un fil temporel tisse un lien entre les chapitres qui abordent le suivi en prévention avant le placement, l'accueil de bébés nés sous le sceau du secret, l'accompagnement d'adolescents en rupture, la fin de l'accueil et le point de vue des jeunes une fois devenus adultes. En émerge une réflexion permanente et développée autour de la place de l'enfant dans ce parcours, sa participation, son agentivité et la considération de ses droits.


 

  • isolementJean-François Serres
  • Vaincre l'isolement : un engagement à portée de main
  • Ivry-sur-Seine : Les éd. de l’Atelier, 2019

Un Français sur dix est en situation objective d’isolement. Les personnes âgées et celles en situation de pauvreté sont les plus menacées par ce phénomène qui fracture la société. Comment retisser du lien en faisant en sorte que personne ne soit enfermé dans la solitude ?

Pour vaincre l’isolement, Jean-François Serres propose de prendre le mal par la racine. L’État et les citoyens peuvent mettre en œuvre une véritable politique de fraternité. Développer des liens forts et durables est la condition nécessaire pour relever d’autres grands défis : précarité sociale, privation de travail, manque d’attention aux plus fragiles…

Encourager la fraternité ne doit pas être cantonné à un vœu pieux. Vaincre l’isolement peut devenir un geste à portée de main, quel que soit le temps dont on dispose, son lieu d’habitation et son âge. Pour concrétiser cet engagement, ce livre propose de s’appuyer sur les ressources et les réseaux de plusieurs centaines d’équipes citoyennes. Présentes dans toute la France, ces équipes sont un carrefour d’initiatives rejoignant les plus fragiles. Ainsi, chacun a la possibilité d’inventer des liens conviviaux qui contribuent à la construction d’une société riche de l’épanouissement de tous.


 

  • personnes autistesLise Demailly, Jérémie Soulé
  • Le repérage et l'accompagnement des personnes autistes adultes
  • Toulouse : Erès, 2019

Alors que l’autisme des enfants suscite de nombreux ouvrages et débats dans la presse, la situation des adultes autistes, malgré une timide apparition dans le IIIe plan autisme, ne donne que très peu lieu à une réflexion collective. Et pourtant les enfants autistes aussi vieillissent et leurs problématiques d’adultes sont multiples.

Sur la base d’enquêtes, l’ouvrage propose une réflexion sur les principales questions que pose l’accompagnement des autistes adultes aujourd’hui : quelle offre institutionnelle ? Quel style d’accompagnement ? Quelle éthique ?

Les auteurs rendent compte de manière très concrète de situations et pratiques d’accompagnement observées dans les établissements et services médico-sociaux des Hauts-de-France. Leur analyse sociologique offre une synthèse des débats dans le champ de l’autisme et montre que la complexité des enjeux ne se limite pas à l’opposition comportementalisme/psychanalyse.


 

  • pouvoir dagirSous la direction d’Izabel Galvao
  • Le pouvoir d'agir des habitants : arts de faire, arts de vivre
  • Paris : L’Harmattan, 2019

Comment se manifeste le pouvoir d'agir des habitants sur un territoire ? Comment les pratiques professionnelles peuvent-elles contribuer au développement de ce pouvoir d'agir ? Ces deux questions constituent le fil rouge de cet ouvrage qui s'appuie sur des processus de recherche-action engagés avec des professionnels des centres sociaux et socioculturels et d'autres structures du champ de l'intervention sociale. Guidés par l'envie de partager la richesse de ces expériences collectives dans leurs interrogations théoriques et pratiques, les textes qui composent l'ouvrage alternent réflexions conceptuelles et récits d'expériences, dans une écriture à la fois rigoureuse, vivante et impliquée.


 

  • entraidePablo Servigne, Gauthier Chapelle
  • L'entraide : l'autre loi de la jungle
  • Paris : Les liens qui libèrent, 2019

Dans cette arène impitoyable qu’est la vie, nous sommes tous soumis à la « loi du plus fort », la loi de la jungle. Mais notre époque redécouvre avec émerveillement que dans cette fameuse jungle il flotte aussi un entêtant parfum d’entraide… Des mots jugés désuets comme « altruisme », « coopération », « solidarité » ou « bonté » reprennent vie.

À travers un état des lieux transdisciplinaire, de l’éthologie à l’anthropologie en passant par l’économie, la psychologie et les neurosciences, Pablo Servigne et Gauthier Chapelle nous proposent d’explorer un immense continent oublié, à la découverte des mécanismes de cette « autre loi de la jungle ».


 

  • banlieuesManuel Boucher, Hervé Marchal
  • Banlieues, cités, ghettos, bidonvilles, campements… : définitions, mythes et réalités
  • Paris : L’Harmattan, 2019

Dans un contexte d'accroissement mondial de fortes inégalités propices à la décomposition du lien social, cet ouvrage collectif décrit et analyse des territoires (cités d'habitat social, zones urbaines périphériques, ghettos, bidonvilles, campements...) où se donne le plus à voir, aujourd'hui, la concentration des difficultés et des vulnérabilités productrices de phénomènes de désorganisation et de réorganisation sociale.


 

  • sante envCoordonné par Renaud Bécot, Stéphane Frioux et Anne Marchand
  • Sur les traces de la santé environnementale
  • Lormont : Le Bord de l'Eau, 2019

En prenant acte du recours croissant à la notion de santé environnementale dans les politiques publiques depuis une quinzaine d’années, ce dossier interroge la plasticité de cette notion à travers son histoire et à travers les forces sociales qui participent à la façonner. La santé environnementale constitue le dernier avatar en date d’une préoccupation ancienne : celle de la relation entre la santé des êtres humains et les écosystèmes qu’ils habitent. L’émergence de cette notion, au tournant du xxème siècle, s’inscrit dans un contexte d’incertitudes sur les effets sanitaires de certains choix de développement (agriculture intensive, usage du diesel, nanoparticules, etc.). Ce dossier éclaire la manière dont l’action publique et les pratiques de santé peuvent être transformées lorsqu’une attention plus soutenue est portée à l’altération des écosystèmes dans lesquels évoluent les sociétés humaines. Il interroge aussi la manière dont la notion de santé environnementale questionne des frontières socialement construites entre les domaines de la « santé publique » et de la « santé au travail ».


 

  • bonjourSous la coordination de Catherine Mengelle et Pierre Blanc-Sahnoun
  • Dire bonjour à nouveau : l'approche narrative pour les personnes, les familles et les entreprises en deuil
  • Bruxelles : Satas, 2018

Voici le premier ouvrage en français consacré à l'accompagnement du deuil avec les Pratiques Narratives australiennes.

A la suite de Michael White et de son article de référence « Saying Hullo again... », les Pratiques Narratives ouvrent de nouvelles pistes passionnantes et fécondes pour toutes celles et ceux qui accompagnent des personnes, des familles et des groupes dans leur voyage pour émerger du deuil et reprendre le cours de leur vie.

La tradition occidentale pour accompagner le deuil est généralement centrée sur le travail d'ajustement à une vie d'où la personne disparue est absente: "La vie continue!" en est la devise volontariste et émouvante. A l'inverse, les Pratiques Narratives, issues de l'approche systémique et influencées par les traditions orales, partent d'un postulat entièrement différent : les personnes disparaissent, mais les relations ne meurent pas. Dès lors, le « travail » ne vise plus à laisser partir la personne aimée et à se résigner à son absence mais à renégocier la place de notre relation avec cette personne dans notre vie passée, présente et -surtout- future.

A la tâche impossible et culpabilisante de « dire adieu », l'Approche Narrative substitue le défi créatif de « dire bonjour à nouveau », c'est-à-dire de célébrer les façons dont la relation avec la personne disparue éclaire et enrichit notre vie, ou celle du groupe.


 

  • genreSous la direction de Christine Bard et Frédérique Le Nan
  • Dire le genre : avec les mots, avec le corps
  • Paris : CNRS éditions, 2019

Avec les mots, avec le corps, le genre s’impose. En ouvrant la bouche ou en nous habillant le matin, nous portons les marques du genre. Nos moyens d’expression sont genrés. Nous en jouons et, ce faisant, nous élaborons un imaginaire de la différence sexuelle. Le plus souvent, nous nous contentons d’activer des stéréotypes. Étudier ces marques du genre est donc un vaste chantier, auquel cet ouvrage collectif entend contribuer.

Les mots d’abord. La langue continue à véhiculer de redoutables préjugés sexistes. En témoigne la règle apprise à l’école : « Le masculin l’emporte sur le féminin. » Mais l’écriture inclusive aujourd’hui proposée s’insurge contre la prééminence du masculin sur le féminin dans la langue française. Et l’histoire des langues et des œuvres littéraires donne bien des exemples de résistance à ce masculin qui s’impose comme neutre et universel.

Le corps ensuite. Des espaces de liberté se sont ouverts, mais les normes traditionnelles n’ont pas disparu. Le corps vêtu continue de dire le genre. À moins de perturber le regard avec un travestissement, des pilosités inattendues ou une gestuelle inhabituelle, s’ « attaquer » au genre, à son binarisme obligatoire et hiérarchisé, n’est pas chose facile.

Peut-on dépasser le genre ? L’annuler ? Créer du neutre ?


 

  • petites histoiresSous la direction de François Hébert, Catherine Saint-Honoré et Geoffroy Willo-Toke
  • Petites histoires de grands moments éducatifs : des travailleurs sociaux racontent
  • Paris : L'Harmattan, 2019

Jérémie, petit récidiviste en herbe, a volé la montre de l'éducatrice. Cette jeune mère n'est pas au rendez-vous alors qu'il s'agit de ses propres projets. Alain, jeune adulte autiste, semble totalement fermé dans son monde et ses gestes répétitifs. Mme G., personne âgée échouée dans un service de gériatrie, ne mange pas et répète toujours la même étrange question à qui entre dans sa chambre... Ce livre recueille des récits de ces innombrables moments d'impasse où se pose à nous la question : qu'est-ce que je fais, qu'est-ce que je dis ?

Sélection proposée par Marie Donzé, bibliothécaire, Haute Ecole fribourgeoise de travail social, lien internet

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Enfants maltraités : le temps de l’action
Jeudi 12.09.2019
Par Pauline Meireles et Pascal Roman
Une enquête a dressé l’état des lieux de la maltraitance des enfants en Suisse. Plus de 30'000 enfants sont concernés. L’étude a aussi dessiné des pistes d’action, notamment auprès des éducatrices de la petite enfance et des enseignants.