Go Top

Février 2019 : détour dans les bibliothèques

  • LessiveYudit Kiss
  • La lessive et autres histoires de femmes migrantes
  • Lausanne : Ed. d'en Bas, 2017

La lessive et autres histoires des femmes migrantes rassemble plusieurs récits recueillis auprès de femmes venues d'ailleurs à Genève ou ayant un lien avec la ville. Ce sont des parcours singuliers marqués par le mouvement ; tantôt des migrations volontaires, tantôt forcées par les guerres, les persécutions ou la misère. Ces femmes viennent du monde entier : de l'Algérie à la Turquie, de l'Argentine au Rwanda ; de cultures et de contextes sociaux très différents.

Leurs histoires, néanmoins racontent ce qui les unit : la quête d'une vie meilleure, d'identité, d'amour, de liberté, de solidarité et de justice. S'appuyant sur les vécus de ses interlocutrices, Yudit Kiss a écrit ce récits en mobilisant de nombreux styles narratifs en fonction de chaque histoire avec une prédilection pour le conte et parfois même le conte fantastique. Elle explore ainsi les origines, les péripéties de l'arrivée et de l'installation à Genève de ces femmes.

Heureux ou tragiques, les destins que ces histoires racontent sont marqués par le courage et la résilience.

©Payot


  • TisseronSous la dir. de Serge Tisseron et Frédéric Tordo
  • Robots, des nouveaux partenaires de soins psychiques : avancées et limites
  • Toulouse : Erès, 2018

Les robots ne se contentent pas de capter et de traiter des informations : ils interagissent avec leurs utilisateurs, et certains sont même capables de parler. Ces caractéristiques sont au coeur de l'intérêt qu'ils suscitent en santé mentale, notamment pour les troubles du spectre autistique et les pathologies liées au vieillissement. Mais, en communiquant avec nous, les robots peuvent aussi créer l'illusion qu'ils se soucient de nous, alors qu'ils demeurent des machines à simuler, sans émotion ni douleur, connectées en permanence à leur fabricant à qui ils transmettent les données de nos vies personnelles. Les robots peuvent-ils devenir des auxiliaires thérapeutiques ? Cet ouvrage fait le point sur les recherches scientifiques actuelles concernant les robots au service des patients, et leurs implications éthiques. Il pose dès aujourd'hui la question : quels robots voulons-nous pour demain ?

©Payot


  • RadicalisationDavid Puaud
  • Le spectre de la radicalisation : l'administration sociale en temps de menace terroriste
  • Rennes : Presses de l'EHESP, 2018

A la suite des attentats de Paris et Nice en 2015 et 2016, une nouvelle administration sociale a été mise en place, visant autant à repérer les signes de radicalisation qu'à renforcer les liens entre les dispositifs d'aide, de surveillance et de renseignement. Dans cet ouvrage, David Puaud propose des analyses documentées aux préoccupations collectives : comment des individus peuvent-ils adhérer à l'idéologie de Daech et se projeter comme sujets violents et quels enseignements tirer des trajectoires des personnes radicalisées ou des terroristes comme Mohamed Merah ? Au terme d'une enquête anthropologique de plus de deux ans auprès d'acteurs de terrain confrontés à ce phénomène, notamment à Saint-Etienne-du-Rouvray, Metz et Reims, l'auteur décrit et étudie de façon sensible l'environnement post-attentats et les rouages paradoxaux d'une administration sociale qui, en réagissant au spectre de la radicalisation, tend à l'entretenir tout en créant des dispositifs de prévention socio-éducative innovants. Ce livre s'adresse à tout lecteur s'intéressant au phénomène de la radicalisation, ainsi qu'aux acteurs sociaux désirant mieux cerner les solutions privilégiées en matière de prévention sociale.

©Payot


  • VieillirSous la dir. de Sylvie Carbonnelle et Dominique Joly
  • Vieillir aujourd'hui : des mo(n)des recomposés ?
  • Louvain-la-Neuve : Academia-L'Harmattan, 2018

La vieillesse s'est-elle modifiée ou est-ce le regard posé sur elle qui a changé ? La multiplication récente d'études a enrichi la connaissance du phénomène et ouvert la voie à d'autres discours que celui de l'alarmisme ambiant. Cet ouvrage, conçu à partir de trois années du séminaire Penser les vieillesses qui se tient à l'Institut de sociologie (Université libre de Bruxelles), propose d'interroger l'évolution et la diversité des formes du vieillir. Il examine la manière dont la période contemporaine, les lieux et les espaces, les milieux sociaux et les conditions de vie, le genre et les normes morales configurent des vieillesses différenciées et des mondes en recomposition permanente. Qu'est-ce qui a changé dans la manière de vieillir depuis le baby-boom ? Qu'en est-il de la puissance ou de la faiblesse des solidarités familiales ? Comment la migration à la retraite ou l'attachement à un territoire modulent-ils l'expérience du vieillir ? Quels effets la classe sociale produit-elle sur le processus de vieillissement ? En quoi les représentations liées au corps vieillissant jouent-elles sur les processus identitaires ? Ces questions concernent aussi et inévitablement l'ensemble d'une société en profonde mutation.

©Payot


  • Apres AlcoolHenri Gomez
  • Vivre après l'alcool : clés pour devenir acteur de ses choix
  • Toulouse : Erès, 2018

Vivre après alcool fait partie de l'impensé du soin. En l'absence de changement de représentations, de façon de voir et d'agir, le retourde l'alcool est la règle, après un sevrage. Comment passer de la conscience douloureuse d'un manque à être à une vie épicurienne alliant, selon la formule, la responsabilité de ses plaisirs et le plaisir de sesresponsabilités ? Les psychiatres, les psychologues et les psycho-praticiens sont souvent démunis face aux patients en difficulté avec des addictions. Après lesevrage, le problème de l'après reste entier. Comment aider le patient à se donner une bonne vie ? Les thérapies cognitivo-comportementales, qui ont dominé ces dernières années l'offre d'accompagnement, manifestent leurs limites et l'espoir qu'elles avaient pu soulever dans l'optique des thérapies brèves tournées vers les solutions a fait long feu. Les changements proposés par les « clés » définissent une philosophie de vie critique, épicurienne et citoyenne où la question du sens à donner à sa vie est posée comme alternative aux logiques de l'hypermodernité : l'avoir, le paraître, les faux-semblants, l'insécurité.

©Payot


Sélection effectuée par Corinne Biel,
Médiathèque de la Haute école de travail social, Sierre

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Le prix de l’adaptation imposée par le cancer
Jeudi 14.11.2019
Par Nicolas Sperisen et Alexandra Balz
Après les traitements initiaux contre un cancer, la personne concernée et les proches s’adaptent peu à peu pour retrouver une certaine qualité de vie. Ces ajustements imposés sont souvent ardus et coûteux. Comment imaginer un meilleur soutien ?