Go Top

Lecture / « Handicap, migration et famille »

Mardi 07.03.2017

« Handicap, migration et famille »

de Geneviève Piérart, Editions ies, Collection Le social dans la cité N° 21, Genève, décembre 2013, 224 pages

JPEG - 14.3 ko

Les familles migrantes ayant des enfants en situation de handicap doivent non seulement faire face aux défis liés à cet handicap mais elles doivent de surcroît composer avec les exigences administratives, matérielles, économiques et culturelles liées à leur migration. L’accompagnement professionnel de ces familles soulève des questions spécifiques. Quelle place accorder à l’enfant migrant en situation de handicap ? Comment travailler avec ces familles ? Geneviève Piérart ne propose pas de « recettes miracle », mais ouvre des pistes de réflexion et d’action pour soutenir une intervention créative et innovante dans des situations souvent douloureuses et complexes.

A travers une synthèse des approches disciplinaires utiles pour comprendre la problématique, une recension d’outils, des illustrations tirées de la littérature et des analyses de cas, le lecteur est invité à repenser l’intervention dans le champ du handicap à l’aune de l’interculturalité, et passer par là, d’une perspective de « double handicap » ou de « double altérité » à une perspective de « double compétence » de ces enfants et de leurs familles.

Cet ouvrage saura enrichir les réflexions des intervenants de l’éducation, du travail social et de la santé qui accompagnent des enfants migrants en situation de handicap et leurs familles. Il sera également un support pédagoique précieux pour la formation des professionnels destinés à intervenir dans ce contexte.

Lire l’article de Geneviève Piérart paru dans la revue REISO le 26 août 2013 : « L’accompagnement multiculturel d’enfants handicapés »

Editions ies

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Que devient la Bible entre les mains des femmes?
Jeudi 05.12.2019
Par Elisabeth Parmentier et Lauriane Savoy
L’attitude d’ouverture de Jésus à l’égard des femmes est manifeste. Elle se perd peu à peu pour ne renaître qu’au XIXe siècle. Aujourd’hui, de nombreuses théologiennes réinterprètent ensemble les passages controversés de la Bible.