Go Top

«Repenser la normalité. Perspectives critiques sur le handicap»

Jeudi 21.03.2019
  • Jean-Pierre Tabin, Monika Piecek, Céline Perrin et Isabelle Probst (dir.), Lormont : Editions Le bord de l’eau, mars 2019, 142 pages

Repenser normalite Tabin
Infirmité, invalidité, incapacité, handicap, situation de handicap… Le vocabulaire utilisé pour décrire une atteinte à la santé physique ou psychique n’est pas anodin. Il repose toujours sur une conception de ce qu’est la « normalité » et véhicule des explications différentes des écarts à cette dernière. Que l’accent soit mis sur des facteurs médicaux, individuels ou sociaux, ou encore sur leur interaction, il affecte la manière dont des êtres humains sont perçus. Si désormais certains termes sont bannis, parce que jugés stigmatisants, la hiérarchie sociale perdure entre personnes considérées ou non comme « normales ». Elle est toutefois contestée par de nouvelles approches scientifiques comme les études critiques sur le handicap (Critical Disability Studies) qui questionnent la « normalité », les présupposés qui la sous-tendent et proposent de la repenser.

L’objectif de ce livre est triple : il s’agit d’abord d’analyser le traitement social du handicap et de l’invalidité, ensuite de comprendre l’expérience qu’en font les personnes concernées, et enfin d’interroger ce qu’est cette « normalité » qui produit le handicap ou l’invalidité.

Avec les contributions de : Dan Goodley, Antonios Ktenidis, Anne Marcellini, Céline Perrin, Monika Piecek, Isabelle Probst, Jean-Pierre Tabin et Myriam Winance.

Le Bord de l’eau

 

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Le divorce, l’argent et le rôle des enfants
Lundi 14.10.2019
Etudiant·e·s et Caroline Henchoz (dir.)
Durant le divorce des parents, les enfants ne jouent a priori aucun rôle économique et sont «préservés». Une enquête montre qu’ils sont pourtant souvent impliqués contre leur gré, en particulier pour les pensions alimentaires.