Go Top

Santé publique: informer de l’impact des décisions politiques

Mercredi 26.10.2022

Dans le canton de Vaud, la création d’une plateforme scientifique interdisciplinaire vise à contribuer à la résolution des principaux problèmes sociétaux et politiques liés à la santé et aux systèmes de soins.

Medical Research with Molecule as a Concept© DepositphotosDepuis cet été, des chercheuses et chercheurs de l’Université de Lausanne et d’Unisanté qui travaillent dans les domaines tels que l'économie, la santé publique, l'épidémiologie, les sciences actuarielles, les sciences sociales et comportementales, le droit ou encore la médecine collaborent au sein de la nouvelle Plateforme lausannoise pour l'économie, le comportement et les politiques de santé, ou « Lausanne Center for Health Economics, Behavior, and Policy (LCHE) ». Celle-ci a été inaugurée le mercredi 26 octobre 2022.

Forts de précédentes collaborations fructueuses, ces scientifiques sont dorénavant réuni·e·s sous une bannière commune. L’Unil, au travers des facultés de biologie et de médecine et des HEC, et Unisanté souhaitent ainsi renforcer la position d’expertise de Lausanne dans ces domaines de recherche.

Recherche, enseignement et transfert de connaissances

Dans l’optique de devenir un pôle de référence en économie et politiques de santé, un objectif premier est d’informer les décideuses et décideurs de l’impact des décisions politiques sur la santé publique. Le LCHE organise des conférences, des séminaires et des ateliers qui permettront aux scientifiques d’échanger de nouvelles idées, et de contribuer aux décisions cruciales autour du système et politiques de santé. Un accent particulier sera mis sur l’utilisation de données nouvelles ou difficiles d’accès et leur exploitation par des méthodes d’analyse innovantes pour répondre aux défis comme le vieillissement démographique, les inégalités en santé et les pandémies.

Également actif dans l’enseignement, le LCHE est engagé à plusieurs niveaux, des programmes de bachelor à la formation doctorale. L’objectif premier de ces activités de recherche et d’enseignement est également d’informer les décideuses et décideurs des autorités politiques et de santé publique.

Parmi les thématiques de recherche déjà traitées figurent l’acceptation de la vaccination contre le Covid-19, le gradient socio-économique dans l’accès aux soins, la santé des personnes âgées, l’impact des politiques sociales sur la santé ou les trajectoires de santé et de soins des demandeurs d’asile.

(Source : communiqué de presse)

L'affiche de la semaine

Dernier article

De bénéficiaire de l’aide sociale à bénévole
Lundi 28.11.2022
Par Anna Perrenoud
Une mesure de réinsertion vaudoise encourage les personnes à l’aide sociale à adhérer à des activités bénévoles. Des engagements qui comportent de nombreux effets encourageant le rétablissement du lien social.