Go Top

Lecture / « Le droit de la santé en mouvement », Olivier Guillod (Ed.)

Mercredi 09.07.2014

Le droit de la santé en mouvement – 20e Journée de droit de la santé

Olivier Guillod (Ed.), Editions Weblaw, Berne, 2014, 216 pages.

JPEG - 30 ko

Le droit de la santé est l’une des branches du droit qui évolue le plus rapidement, au gré de l’évolution des connaissances biomédicales et des nouvelles revendications des patients, mais aussi des adaptations répétées du régime de financement des soins et de la transformation du rôle des professionnels de la santé. A l’occasion de sa vingtième Journée de droit de la santé, l’Institut de droit de la santé a invité des spécialistes de toute la Suisse à venir dresser le constat des principales évolutions de ces deux dernières décennies et présenter leurs réflexions sur les défis majeurs des années à venir.

Cet ouvrage est le fidèle reflet de la richesse de ce colloque. Il offre un véritable kaléidoscope du droit de la santé. Après une préface du professeur Marcel Tanner, des experts romands et alémaniques analysent tour à tour, dans leur dimension historique et sociétale, les droits des patients, le statut des professions de la santé, le régime juridique des produits de santé, la responsabilité médicale et hospitalière ainsi que l’encadrement des progrès biomédicaux.

L’Institut de droit de la santé de la Faculté de droit de l’Université de Neuchâtel, fondé en 1994, est le seul Institut en Suisse qui examine, année après année, les développements constants du droit de la santé, notamment lors de Journées thématiques qui ont lieu traditionnellement en automne. L’Institut est dirigé par les professeurs Olivier Guillod et Dominique Sprumont.

Editions Weblaw

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Prémunir les jeunes contre les discours radicaux
Lundi 24.06.2019
Par Alain Ruffion
La question de la prévention primaire des radicalisations est cruciale. Comment agir auprès des enfants dès leur plus jeune âge pour les prémunir contre les discours des recruteurs ? La psychologie positive propose des pistes d’action.