Go Top

Renforcer les forces des structures de l'accueil de jour

Jeudi 20.01.2022

Afin de prévenir un éventuel manque de personnel dans les structures d’accueil de jour des enfants, la faîtière des réseaux du canton de Vaud lance un appel aux volontaires.

faje appel collab 400© Erika Giraud / Unsplash

Mobiliser temporairement des personnes formées et compétentes dans le domaine de l’accueil de jour des enfants pour renforcer les structures les plus touchées par l’absence de collaborateurs-trices causée par la crise sanitaire : tel est l’appel lancé par la Faîtière des réseaux du canton de Vaud (FRAJE).

La nouvelle vague de l’épidémie relative au Covid-19 induit une pression sur le personnel des structures d’accueil de jour pré et parascolaires, comme ailleurs dans les entreprises. Afin de garantir les prestations proposées à la population et éviter de grosses difficultés aux familles y ayant recours, il est primordial que les structures d’accueil de l’enfance gardent leurs portes ouvertes. En parallèle, il importe de prévenir le risque d’une soudaine limitation des places d’accueil à disposition de la population.

Avec les absences du personnel éducatif malade, en isolement ou mis en quarantaine, le manque de collaborateurs·trices est une réelle préoccupation avec des répercussions non négligeables sur le personnel encore en place.

Les professionnel·le·s forméees dans le domaine de l’accueil extrafamilial, disponible et désireux de prêter main forte aux structures sont priéees de s’adresser au réseau proche ou par courriel à en indiquant leurs expériences et leur niveau de formation. La mise à disposition d’un curriculum vitae est bienvenue. En tous les cas, les extraits de casiers judiciaires ordinaire et spécial sont requis, conformément à l’exigence légale.

(Source : Fraje)

L'affiche de la semaine

Dernier article

Fumée et grossesse: aider à gérer l’addiction
Jeudi 29.09.2022
Par Isabelle Gaudin-Loriot et Isabelle Domine
Comment une sage-femme arrive-t-elle à poser une question non culpabilisante sur la fumée et la grossesse ? Aux HUG, deux professionnelles proposent une consultation de sevrage tabagique aux fumeuses enceintes, ou en désir d’enfant.