Go Top

Efficacité prouvée des projets pour les jeunes en rupture

Mardi 21.12.2021

La durabilité et l’efficacité des projets menés en faveur des jeunes qui rencontrent des difficultés d’insertion socio-professionnelle est avérée, ainsi que le montre une étude à laquelle a notamment participé la HETS Genève.

Logo HETS Ge 400

En Suisse, les difficultés d'insertions rencontrées par les jeunes sont multiples. Elles dépendent non seulement des conditions sociales et économiques des cantons, mais également des types et niveaux de formation des jeunes. C'est dans ce contexte que la Chaîne du Bonheur a fait le choix, depuis 2015, de soutenir des projets soutenant l'intégration socio-professionnelle des jeunes en difficulté.

Plusieurs hautes écoles de travail social suisses, dont la HETS-Genève au travers de la participation du professeur Laurent Wicht, ont collaboré à une étude visant à évaluer la durabilité et l'efficacité de ces projets. Une évaluation d’une sélection de neuf projets a été réalisée afin de fournir une appréciation de leur efficacité, de déterminer s’ils répondent aux besoins et attentes des jeunes, et la manière dont ils ont influencé les parcours et trajectoires de ces derniers.

Les résultats de l'étude démontrent que les projets atteignent bel et bien leur public cible, qu'ils prennent en charge et accompagnent les jeunes en accord avec la singularité de leur parcours, mais également qu'ils permettent aux jeunes d'acquérir de nouvelles compétences professionnelles et sociales.

De fait, les bénéficiaires atteignent des objectifs tels que la poursuite de leur développement socio-professionnel, l'entrée en formation professionnelle et l'obtention d'une certification professionnelle. Plus encore, l'étude montre que cette aide a permis aux jeunes de développer une meilleure estime de soi, d'agir de manière plus responsable et indépendante et de retrouver des élans de motivations.

Lien vers la synthèse de l'étude et le rapport complet

(Source : HETS Genève)

L'affiche de la semaine

Dernier article

Quelle insertion socioprofessionnelle numérisée?
Jeudi 20.01.2022
Par Maël Dif-Pradalier et Thomas Jammet
L’activité des travailleur·se·s sociaux engagé·e·s dans l’insertion socioprofessionnelle évolue fortement avec le développement du tout numérique. Une recherche nationale veut explorer cette problématique.