Go Top

Valais: consultations pour les victimes de violence

Lundi 07.06.2021

En Valais, l’Unité de médecine des violences propose dès aujourd’hui des consultations spécialisées. Cette nouvelle structure sise à Sierre garantit aux victimes de violences un espace d’écoute, un examen clinique et les oriente dans le réseau de soutien valaisan.

violence valais© Rodnae / Pexels

En Valais, les victimes de violences bénéficient désormais de consultations spécialisées. Elles sont dispensées par l’Unité de médecine des violences (UMV), issue de la collaboration entre le Département de la santé, des affaires sociales et de la culture, de l’Institut Central des Hôpitaux et du Service de l’action sociale par son centre LAVI.

Cette unité reçoit les jeunes à partir de 16 ans et les adultes qui sont victimes de violences physiques ou psychologiques, que cela soit dans leur couple, au sein de leur famille, sur leur lieu de travail ou de formation, ou encore sur la voie publique.

Les bénéficiaires sont pris en charge par une infirmière spécialisée, en français ou en allemand. Les personnes parlant une autre langue pourront bénéficier de l’appui d’un traducteur mis gratuitement à disposition. Cette unité est soutenue par des médecins légistes. La consultation, financée par le canton du Valais, est confidentielle et gratuite pour les victimes.

Lors de cette consultation, les victimes peuvent bénéficier :

  • d’un accueil et d’une écoute active leur permettant de se confier sur les évènements subis
  • d’un examen clinique et de la rédaction d’un rapport médical pour faire valoir leurs droits
  • d’un soutien et de conseils pour bénéficier de l’aide des différentes associations et institutions partenaires en Valais

Pour établir le constat médical, le rendez-vous devrait idéalement avoir lieu dans les 72 heures qui suivent les faits. La consultation est installée à la rue Saint-Charles 14 à Sierre, au 3e étage du bâtiment Bonne-Eau situé à l’arrière de l’hôpital de Sierre. Pour toute question et la prise de rendez-vous, l’Unité de médecine des violences est joignable au 027 603 63 70.

(source: communiqué du Canton du Valais)

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Seniors: se sentir chez soi en logement protégé
Jeudi 16.09.2021
Par Marion Droz Mendelzweig et Maria Grazia Bedin
Pour qu’ici soit chez moi : la théorie de la régulation, particulièrement éprouvée durant le semi-confinement lié à la pandémie de coronavirus, contribue à expliquer le sentiment du chez soi en logement protégé.