Go Top

Publication / Cancers : 20’000 traitements hors étiquette

Vendredi 07.06.2013

Etude relative à l’utilisation hors étiquette (« off-label use ») en oncologie

Etude mandatée par la Ligue suisse contre le cancer à Infras, 85 pages en allemand. Résumés et exemples en français

L’utilisation hors étiquette « off-label use » = OLU) de médicaments anticancéreux est fréquente en Suisse et va encore augmenter.

L’étude mandatée par la Ligue suisse contre le cancer et publiée par INFRAS livre pour la première fois des chiffres sur l’ampleur du phénomène en Suisse, estimés à jusqu’à 20 000 traitements OLU par an, soit environ un tiers de tous les cas de cancer. L’absence d’homogénéité dans le remboursement de ces traitements par les assureurs-maladie s’avère problématique. La réglementation actuelle est insatisfaisante et la situation est inéquitable pour de nombreux patients atteints de cancer, car certains se voient privés d’un traitement potentiellement efficace, tandis que ce même traitement est remboursé dans d’autres cas.

L’étude ébauche des solutions sur la manière dont l’OLU pourrait être réduit, l’appréciation du bénéfice thérapeutique standardisée et le remboursement réglementé de manière uniformisée à l’échelle de la Suisse. L’objectif premier est un accès sûr et équitable pour tous aux médicaments anticancéreux.

Résumé de l’étude en format pdf

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Le prix de l’adaptation imposée par le cancer
Jeudi 14.11.2019
Par Nicolas Sperisen et Alexandra Balz
Après les traitements initiaux contre un cancer, la personne concernée et les proches s’adaptent peu à peu pour retrouver une certaine qualité de vie. Ces ajustements imposés sont souvent ardus et coûteux. Comment imaginer un meilleur soutien ?