Go Top

Lecture / « Des ombres dans la tête » de Diane Ross

Jeudi 06.06.2013

Des ombres dans la tête

Affronter la démence frontotemporale. De Diane Ross, Editions Liber, juin 2013 (pour l’Europe, paru au Québec en 2012), 134 pages.

JPEG - 11 ko

Ce livre raconte le parcours d’une femme qui découvre, au début de la soixantaine, après un parcours professionnel dans l’administration et la politique, qu’elle est atteinte d’une maladie rare de démence frontotemporale. Ce type de maladie constitue un groupe de pathologies neuro-dégénératives caractérisées par des troubles du comportement et du langage associés à une détérioration intellectuelle.

Dès les premiers signes de la maladie, Diane Ross a dû abandonner son travail et fréquenter l’hôpital où on lui a appris à gérer au mieux sa vie quotidienne. Son récit évoque son parcours et sa lucidité devant la maladie, incurable et menant inévitablement à la dégénérescence.

Diane Ross a été adjointe dans divers organismes et institutions publiques au Québec pendant une quarantaine d’années. Elle a notamment été secrétaire de direction à Emploi-Québec, adjointe d’un conseiller politique au cabinet de la ministre d’Etat à l’Emploi et au Travail, adjointe de la ministre d’Etat à la culture et aux Communications et, finalement, adjointe de la leader de l’opposition officielle.

Editions Liber

L'affiche de la semaine

Dernier article

La pudeur, signe humain de vulnérabilité
Vendredi 27.05.2022
Par Bernard N. Schumacher
Protectrice de l’intime, la pudeur contribue aussi à établir un lien de confiance avec autrui. Petite exploration philosophique de cette disposition, qui révèle l’être humain dans ses appartenances aux mondes biologique et spirituel.