Go Top

Danger des jeux en ligne: un nouveau site dédié aux jeunes

Mardi 16.03.2021

« En ligne, à trop gratter tu peux finir à découvert », tel est l'un des slogans de la nouvelle campagne valaisanne de sensibilisation aux comportements à risque liés aux jeux de hasard et d'argent destinée aux jeunes.

campagne prevention jeu addiction sante valais

Trois joueurs sur cinq consomment des jeux en ligne et l’âge moyen de la première mise se situe à 16 ans. Avec le nouveau site internet tujoues.ch, Promotion santé Valais est ainsi présente là où le sont les jeunes. « En ligne, à force de parier tu risques de finir hors-jeu » est le deuxième slogan utilisé pour la promotion de la campagne.

Concrètement, la plateforme développée avec le soutien du Canton du Valais invite les adolescent·e·s à tester quel genre de joueur·se ils et elles sont. Elle permet aussi de simuler la gestion de leur budget afin de prendre conscience de leur situation financière et de leurs dépenses ou encore de pratiquer des expériences sur le hasard, ce qui contribue à une meilleure compréhension du processus aléatoire du résultat. Tujoues.ch – duspielst.ch pour la version en allemand – contient aussi des conseils pour gérer la pratique de jeu et un quiz pour tester les connaissances sur la thématique. De l’information générale et pratique sur l’aide existante complète le contenu.

Les jeunes représentent un public particulièrement vulnérable par rapport aux jeux d’argent. Une confrontation trop précoce contribue au développement d'un comportement à risque, d’où l’importance d’une prévention ciblée. Selon le rapport « Jeux d’argent sur Internet en Suisse »  [1]  édité par Addiction Suisse et le GREA (groupement romand des études sur les addictions), un joueur sur dix ayant pratiqué des jeux de hasard et d’argent en ligne a rapporté des problèmes en lien avec ces derniers.

Marketing toujours plus agressif oblige, les tentations pour les jeunes sont nombreuses. Les sommes dépensées en moyenne par mois dans les jeux en ligne par les 18-29 ans se montent à 159 francs [2]. Les conséquences négatives d’un comportement problématique sont subies par les joueur·se·s mais aussi par cinq à dix-sept personnes de leur entourage. Cette réalité rend essentielle l’information et la sensibilisation des jeunes aux risques qu’ils et elles encourent.

Comportements à risque mulitpliés par dix

En Suisse, 192'000 personnes sont touchées par le jeu excessif [3]. Le semi-confinement a entraîné une multiplication des jeux d’argent proposés sur La Toile qui conquièrent davantage les jeunes. De 2014 à 2018, la part de jeunes au comportement à risque et problématique a été multipliée par dix, passant de 0.4% à 4.5% [4]. En ligne, les personnes jouent en grande majorité à des jeux de loterie, des paris sportifs et achètent des billets à gratter. Les joueurs à risques ou problématiques sont à l’origine de la moitié des revenus tirés des jeux d’argent en ligne.

Lien vers tujoues.ch

 [1] Al Kurdi C, Notari L, Kuendig H. Jeux d’argent sur Internet en Suisse : un regard quantitatif, qualitatif et prospectif sur les jeux d’argent en ligne et leur convergence avec les jeux vidéo, 2020.

[2] Idem

[3] Addiction Suisse, Panorama suisse des addictions, 2021.

[4] Addiction Suisse, Panorama suisse des addictions, 2020.

Lire aussi: « Impact de la situation sanitaire sur les addictions », REISO, Revue d'information sociale, mis en ligne le 10 février 2021

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Seniors: se sentir chez soi en logement protégé
Jeudi 16.09.2021
Par Marion Droz Mendelzweig et Maria Grazia Bedin
Pour qu’ici soit chez moi : la théorie de la régulation, particulièrement éprouvée durant le semi-confinement lié à la pandémie de coronavirus, contribue à expliquer le sentiment du chez soi en logement protégé.