Go Top

Une bibliothèque humaine pour faire face au racisme

Lundi 15.03.2021

Des « livres humains » pour favoriser le dialogue au sujet du racisme ? C’est ce que proposent la Bibliothèque interculturelle LivrEchange et la Haute Ecole de Travail Social Fribourg dans le cadre de la semaine contre le racisme.

semaine racisme livre humainConstituer une « bibliothèque humaine », c’est ce à quoi se sont affairées la Bibliothèque interculturelle LivrEchange et la Haute Ecole de Travail Social Fribourg. L’objectif se veut de défier les stéréotypes par la rencontre et les échanges.

Organisée dans le cadre de la Semaine contre le racisme [1], cette action permet à un « livre humain » d’aller à la rencontre d’un·e lecteur·trice. Le « livre humain » est une personne ayant vécu ou vivant encore des situations de discrimination et qui souhaite les partager. Elle livre son expérience à une·e bouquineur·se qui écoute son histoire. Ce·tte dernier·e est même invité à se montrer curieux·se et à poser des questions pour mieux comprendre le témoignage partagé par « l’ouvrage » vivant.

Chaque récit, échange compris, dure environ 40 minutes et le nombre de lecteurs et de lectrices est limité. Inscription obligatoire.

Dates des lectures:

  • Le samedi 20 mars 2021, de 9h à 12h (Librairie Interculturelle LivrEchange) : inscription ici, jusqu'au 16 mars
  • Le mercredi 31 mars 2021, de 16h à 19h (Haute Ecole de Travail Social Fribourg) : inscription ici, jusqu'au 28 mars

Informations :

  • Pour la Haute Ecole de Travail Social Fribourg : Marie-Christine Ukelo-Mbolo Merga,
  • Pour LivrEchange : Noémie Charmillot

 [1] Cet événement est mis sur pied par le Bureau de l'intégration et des migrant·e·s de l’Etat de Fribourg. D'autres actions sont prévues jusqu'au 16 avril, comme une pièce audio, l'accès à des podcasts ou à des tables rondes. Détails sur cette page.

(croc)

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

D’usager·e à expert·e: le travail social en mutation
Lundi 26.07.2021
Par Stéphane Rullac
La dichotomie « savant·e vs profane » est-elle révolue ? Les expertises d’usage et usagère représentent un nouveau type de savoir à intégrer aux délibérations professionnelles et scientifiques du travail social.