Go Top

Enfants de parents dépendants: une semaine contre le tabou

Lundi 08.03.2021

En Suisse, 100’000 enfants vivent avec un parent souffrant d’une consommation problématique d’alcool ou d’une autre substance. Du 8 au 14 mars, Addiction Suisse coordonne une semaine d’actions pour sensibiliser au phénomène.

semaine action addiction suisse enfants parents dependantsLe mouvement est né aux Etats-Unis. L’association américaine National Association for Children of Addiction a lancé l’idée de dédier, dès 2018, une semaine en faveur des enfants de parents dépendants. Le but ? Rendre visible le phénomène, afin de permettre aux jeunes vivant de telles situations de trouver de l’aide. La Suisse a rejoint le mouvement en 2019, via la coordination d’Addiction Suisse. C’est donc pour la troisième année consécutive qu’une semaine d’action est menée au niveau national, jusqu'au 14 mars.

Cette semaine « Enfants de parents dépendants » vise également à faire connaître les offres existantes pour les parents, au niveau national et dans les cantons, afin que chaque enfant et parent puisse trouver aide et soutien. La mise en réseau et la sensibilisation des professionnel·le·s en est également un objectif.

En Suisse romande, mentionnons trois actions :

  • Exposition « Des voix » réalisée par des étudiant·e·s designers graphiques, Ecole d’Art de Bienne. Exposition libre d’accès toute la semaine depuis l’espace public
  • Facebook Live « Enfants de parents dépendants, sensibiliser, créer des liens, agir ensemble » organisé par Santé bernoise, mardi 9 mars, 18h-19h30. Lien pour participer au Facebook Live
  • Sur la chaîne La Première, La Ligne de cœur consacrera son émission de mercredi 10 mars à la thématique, avec des témoignages en direct.

L’animateur radio et télévision Jean-Marc Richard et l’humoriste Bruno Peki sont les ambassadeurs de la semaine d’action pour la Suisse romande.

Site internet de la Semaine d’action « Enfants de parents dépendants »

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Projet participatif pour une nouvelle Constitution
Jeudi 08.04.2021
Par Nicole Langenegger Roux et Audrey Monbaron-Nendaz
Mille enfants et adolescent·e·s valaisan·ne·s ont participé à la révision de la Constitution de leur canton. Loin d’être un exercice alibi, le processus a débouché sur de multiples propositions concrètes.