Go Top

Des subsides pour passer de la pratique à la science

Mardi 19.01.2021

Depuis des années, les hautes écoles créent des ponts avec «la cité» pour traduire sur le terrain les résultats de leurs travaux académiques. Le Fonds national suisse propose depuis l’an dernier de passer également de la pratique à la science.

FNS Practice to Science 2021

Les subsides Practice-to-Science s’adressent à des expert·e·s qualifié·e·s, ayant une expérience pratique avérée, désirant revenir dans le milieu académique des hautes écoles spécialisées et des hautes écoles pédagogiques en tant qu’assistant·e professeur·e. Les subsides sont conçus pour une durée déterminée avec possibilité de qualification ou de conversion en poste fixe. Ce nouvel instrument s’adresse notamment au travail social et à la santé.

Lors de la première mise au concours, trois chercheur·e·s de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO) ont obtenu ce subside :

  • Patrick Ischer, ancien chauffeur poids lourd, sociologue, chercheur à la HE-Arc Gestion à Neuchâtel, étudiera la stigmatisation du transport routier et la construction des identités des conducteur·trice·s de poids lourds.
  • Sylvia Garcia Delahaye, de la Haute école de travail social de Genève, réalisera une recherche sur la participation sociale et politique des enfants et des jeunes touchés par la pauvreté infantile.
  • Claudia Huber, de la Haute école de santé Fribourg, étudiera le développement d’une intervention virtuelle en soins infirmiers pour les personnes atteintes de diabète.


En savoir plus sur le site de la HES-SO

En savoir plus sur le site du FNS


Lire aussi : Patrick Ischer, «La face cachée du logement conjugal», REISO, Revue d'information sociale, mis en ligne le 3 mai 2018.

L'affiche de la semaine

Dernier article

Fumée et grossesse: aider à gérer l’addiction
Jeudi 29.09.2022
Par Isabelle Gaudin-Loriot et Isabelle Domine
Comment une sage-femme arrive-t-elle à poser une question non culpabilisante sur la fumée et la grossesse ? Aux HUG, deux professionnelles proposent une consultation de sevrage tabagique aux fumeuses enceintes, ou en désir d’enfant.