Go Top

Guide pour une bonne prise en charge au troisième âge

Lundi 25.05.2020

Six fondations ont réuni leurs compétences pour publier le «Guide pour une bonne prise en charge au troisième âge» qui analyse la différence entre les prestations de soins et celles de «prise en charge».

Guide 3e age

Ce guide a été rédigé avant la pandémie de coronavirus, mais ses recommandations pour une bonne prise en charge au troisième âge sont confirmées à 100% par la situation actuelle. Dans notre société où l’espérance de vie augmente, les besoins de prise en charge augmentent eux aussi, tant à domicile que dans les établissements médico-sociaux, les maisons de retraite ou les hôpitaux. Cette situation est exacerbée par le fait que de moins en moins de proches sont disponibles pour s’occuper de cette prise en charge.

La loi fédérale sur l’assurance-maladie fait la distinction entre les prestations de soins et de prise en charge. Pour les soins, des prestations légalement accessibles à toutes les personnes en Suisse ont été définies. Ce n’est pas le cas pour la prise en charge. Ce guide pour une bonne prise en charge au troisième âge s’est intéressé à ce sujet controversé. Il présente des bases pour la clarification urgente de la terminologie ainsi que des lignes directrices pour la bonne qualité de la prise en charge et son financement.


Le guide évoque quatre dimensions de la vulnérabilité

  • l’état de santé (capital physique)
  • les possibilités financières d’une personne (capital économique)
  • l’éducation (capital culturel)
  • les relations et l’intégration sociale (capital social)


Il passe en revue les champs d’action

  • Prise de soin de soi 
  • Participation sociale 
  • Organisation du quotidien
  • Soins
  • Gestion du ménage
  • Conseil et coordination (au quotidien)


Auteurs
: Carlo Knöpfel et Riccardo Pardini de la Haute École Spécialisée du Nord-Ouest de la Suisse (FHNW) et Dr phil. Claudia Heinzmann, sociologue.

Fondations co-éditrices: Fondation Age, Fondation Beisheim, MBF Foundations, Pour-cent culturel Migros, Fondation Paul Schiller et Fondation Walder. SwissFoundations a apporté son soutien organisationnel à la coopération.

Le guide en format pdf

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Trisomie à la télé: quelle image, quel impact?
Jeudi 09.07.2020
Par Clara Berner
La télévision est un important vecteur pour la représentation des groupes sociaux, dont celui des personnes dites handicapées. Quels reflets donne-t-elle de la relation de notre société avec le handicap ? Etude en Suisse romande.