Go Top

La thérapie narrative expliquée par Gérard Ostermann

Mardi 03.03.2020

FVA Info 4 2020

Dans son dernier numéro du FVA Info, la Fondation vaudoise contre l’alcoolisme publie l’interview du médecin français Gérard Ostermann, professeur de thérapeutique à Bordeaux.

Interviewé par Jean-Philippe Rapp, le médecin présente la thérapie narrative. En quelques questions-réponses, le professeur parvient à situer clairement cette nouvelle approche et sa pertinence pour les personnes souffrant d’alcoolisme ou d’anorexie par exemple. Extraits.

«L’estime de soi est un élément majeur. La confiance et l’estime passent par l’autre. Les gens qui travaillent à leur propre estime se trompent lourdement. J’ai besoin de l’autre pour devenir moi, tout en étant différent·e, ce qui est quand même incroyable, paradoxal. En même temps, c’est à partir de là que se fonde le paysage de soi, c’est-à-dire celui des intentions et des valeurs théoriques, mais qui sont des valeurs incarnées.»

«La thérapie narrative, c’est déconstruire la réalité dans laquelle les personnes se sont enfermées ou emprisonnées. Par un jeu de questions, nous pouvons les faire douter un peu de la vérité de ce qu’ils énoncent pour qu’ils passent à une autre représentation.»

Ce FVA Info N°4 présente également les formations, dont les supervisions ou la formation des jeunes qui mènent un travail de prévention comme pair·e·s dans les manifestations festives.

 

«FVA Info» 6 pages en format pdf

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Trisomie à la télé: quelle image, quel impact?
Jeudi 09.07.2020
Par Clara Berner
La télévision est un important vecteur pour la représentation des groupes sociaux, dont celui des personnes dites handicapées. Quels reflets donne-t-elle de la relation de notre société avec le handicap ? Etude en Suisse romande.