Go Top

«Le récit de vie de la personne âgée en institution»

Lundi 01.07.2019
  • Préface d’Emmanuel HIRSCH et postface de Pierre DOMINICE, Editions érès, 2019, 272 pages.

Schumtz Brun

Les personnes âgées arrivent en institution avec leur histoire personnelle, faite non seulement de beaux souvenirs, de gratitude, de savoirs, mais aussi de regrets, de pertes, de peurs qui accentuent leur fragilité et influencent la qualité des jours qui restent à vivre. C’est ainsi que le récit de vie, conçu comme une manière de relier leur passé au présent et de le sauvegarder, a fait son entrée dans les établissements.

Novatrice dans les institutions de soins de longue durée, cette démarche d’accompagnement repose sur un moteur puissant : se raconter pour tisser des liens et consolider la transmission entre les générations, pour penser sa vie et en être l’auteur jusqu’à la dernière minute. Pour les professionnels, c’est une formidable opportunité de mieux connaître les personnes qu’ils accompagnent et de contribuer à leur bien-être et à leur qualité de vie.

Cet ouvrage est le fruit d’une rencontre de recueilleuses de récits de vie passionnées. Elles ont toutes suivi la formation de l’Université de Fribourg organisée par Catherine Schmutz-Brun sur le recueil de récits de vie. Elles partagent leur pratique et leurs démarches afin de donner envie aux accompagnants, aux responsables d’établissements et même aux bénévoles de développer la place du récit de vie en institution. La diversité et la richesse des expériences relatées s’accompagnent d’apports théoriques qui viennent les étayer.


Les autrices

  • Catherine SCHMUTZ-BRUN, docteure en sciences de l’éducation, spécialisée en histoires de vie, Université de Fribourg.
  • Et les recueilleuses de récits de vie : Hélène CASSIGNOL, intervenante en institution pour personnes âgées, Daniela HERSCH-TAUSKY, enseignante spécialisée, Anne-Marie NICOLE, rédactrice, Marie-Josèphe VARIN, animatrice de Journal créatif et infirmière.


Editions érès 

 

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Somnifères et tranquillisants: quels risques?
Lundi 19.08.2019
Par Etienne Maffli, Florian Labhart et Stephanie Stucki
En Suisse, environ 200'000 personnes présentent un usage problématique de somnifères et tranquillisants. Les femmes, les personnes âgées et la Suisse latine sont davantage concernées. Comment éviter cette surconsommation ?