Go Top

«Le pari fou des studios mobiles» pour les sans-abri

Vendredi 26.04.2019
  • Editions L’Âge d’homme, avril 2019, 184 pages.

Studios mobiles
En septembre 2014 à Genève, l'association Carrefour-Rue a inauguré «Eureka», son premier hameau de studios mobiles pour personnes sans domicile. L'année suivante, «Noé» a vu le jour et prochainement, «Ulysse», un troisième lieu d'habitation du même type, va s’implanter.

Noël Constant, président et fondateur de l'association Carrefour-Rue, a pris ce pari fou qu'en installant temporairement des sans-abri dans des containers aménagés en lieux d'habitation, il allait redonner de l'espérance à des hommes et à des femmes qui n'avaient que celle de survivre dans la rue.

Vingt et un témoignages de résidents, aux paroles souvent dures, toujours bouleversantes, témoignent de la justesse de son intuition. Ils sont la preuve qu'avec un toit et une adresse, on peut se sortir des pires situations et redevenir un citoyen à part entière.


En savoir plus

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Stratégie politique autour des toilettes publiques
Lundi 03.08.2020
Par Benjamin Grether
A Lausanne, la présence bien visible dans l’espace public des marginaux de la Riponne les met au centre d’un dispositif de contrôle social. Cette situation renforce leur précarité et influence nos représentations des addictions.