Go Top

Le handicap mène-t-il à la paupérisation?

Lundi 25.02.2019
  • Editeur : AGILE.CH, site internet, Les organisations de personnes avec handicap, Berne, février 2019, 36 pages.

Ce mois de février 2019 a paru un gros numéro de «Handicap & politique», la revue trimestrielle de AGILE.CH. En point de mire : «Les personnes en situation de handicap en voie de paupérisation».

Handicap Politique 2019Parmi les articles :

  • Une analyse de Stéphane Rossini, ancien conseiller national, spécialiste de la politique sociale. Extraits :

«L’assurance-invalidité: facteur de risque de pauvreté ? «Plus de 250 000 personnes sont au bénéfice d’une rente AI. En 2017, le niveau moyen de la rente est de 1433 francs pour les femmes et de 1498 francs pour les hommes. En regard du minimum vital, plus de 114 000 personnes reçoivent une prestation complémentaire, soit 46,7% des rentiers (36% en 2008). L’évolution dans le temps est forte et exprime la péjoration du revenu des rentiers AI. »

«Au-delà du taux global de bénéficiaires AI, des différences très marquées caractérisent les différentes catégories d’âge. Les rentiers âgés de 22 à 33 ans environ, sont plus de 70% à bénéficier de PC, 60% entre 34-35 et 40 ans. Les conséquences à long terme sont préoccupantes. L’évolution de ces situations confirme que le niveau des rentes AI est insuffisant et qu’il génère de la précarité. »

  • Un article d’Angie Hagmann, journaliste spécialisée, secrétaire générale avanti donne qui représente les intérêts des femmes et jeunes filles en situation de handicap. Extrait :

«En observant l’emploi rémunéré, une différence apparaît: chaque année, les hommes avec handicap reçoivent de l’AI environ 300 millions de francs de plus que les femmes dans la même situation pour des me- sures d’insertion professionnelle. Selon l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS), les raisons de cet écart frappant entre les sexes sont principalement structurel- les. Le marché suisse du travail dans son ensemble, ainsi que de nombreux secteurs économiques sont encore très genrés, avec des différences correspondantes en termes de salaires et de perspectives de carrière.»

  • Lire aussi les commentaires de Simone Leuenberger, collaboratrice scientifique d’AGILE.CH, sur la paupérisation des personnes en situation de handicap, et de Catherine Rouvenaz, secrétaire romande d’AGILE.CH, sur les prestations complémentaires «tronçonnées»


Le numéro en format pdf

 

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Quelle égalité dans les assurances sociales?
Jeudi 19.09.2019
Par Camille Zimmermann
Dans les assurances sociales, les inégalités restent nombreuses. Si les inégalités formelles s’exercent souvent au détriment des hommes, les inégalités matérielles, ne touchant que les femmes, sont beaucoup plus pénalisantes.