Go Top

Prévention des abus sexuels : DIS NO rejoint Facebook

Mardi 30.10.2018

En Suisse, 8.1% des garçons et 21.7% des filles se disent victimes d’un ou de plusieurs abus sexuels au cours de leur enfance et de leur adolescence (Optimus Study, 2012).

DIS NO
Pour contribuer à une diminution du nombre d’enfants victimes, DIS NO offre un service de prévention novateur et complémentaire aux autres approches: elle s’adresse aux personnes préoccupées par des fantasmes sexuels envers des enfants, afin qu’elles ne franchissent jamais la ligne.

Notre défi consiste aujourd’hui à informer le grand public de l’existence de ce service afin que le plus grand nombre de personnes concernées sache à qui s’adresser pour trouver un soutien spécialisé et agir dans le respect de l’intégrité de l’enfant et de sa dignité.

Nous suivre et partager nos publications nous aidera à accomplir notre mission.


DIS NO sur Facebook

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Trisomie à la télé: quelle image, quel impact?
Jeudi 09.07.2020
Par Clara Berner
La télévision est un important vecteur pour la représentation des groupes sociaux, dont celui des personnes dites handicapées. Quels reflets donne-t-elle de la relation de notre société avec le handicap ? Etude en Suisse romande.