Go Top

Prévention des abus sexuels : DIS NO rejoint Facebook

Mardi 30.10.2018

En Suisse, 8.1% des garçons et 21.7% des filles se disent victimes d’un ou de plusieurs abus sexuels au cours de leur enfance et de leur adolescence (Optimus Study, 2012).

DIS NO
Pour contribuer à une diminution du nombre d’enfants victimes, DIS NO offre un service de prévention novateur et complémentaire aux autres approches: elle s’adresse aux personnes préoccupées par des fantasmes sexuels envers des enfants, afin qu’elles ne franchissent jamais la ligne.

Notre défi consiste aujourd’hui à informer le grand public de l’existence de ce service afin que le plus grand nombre de personnes concernées sache à qui s’adresser pour trouver un soutien spécialisé et agir dans le respect de l’intégrité de l’enfant et de sa dignité.

Nous suivre et partager nos publications nous aidera à accomplir notre mission.


DIS NO sur Facebook

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Somnifères et tranquillisants: quels risques?
Lundi 19.08.2019
Par Etienne Maffli, Florian Labhart et Stephanie Stucki
En Suisse, environ 200'000 personnes présentent un usage problématique de somnifères et tranquillisants. Les femmes, les personnes âgées et la Suisse latine sont davantage concernées. Comment éviter cette surconsommation ?