Go Top

Prévention des abus sexuels : DIS NO rejoint Facebook

Mardi 30.10.2018

En Suisse, 8.1% des garçons et 21.7% des filles se disent victimes d’un ou de plusieurs abus sexuels au cours de leur enfance et de leur adolescence (Optimus Study, 2012).

DIS NO
Pour contribuer à une diminution du nombre d’enfants victimes, DIS NO offre un service de prévention novateur et complémentaire aux autres approches: elle s’adresse aux personnes préoccupées par des fantasmes sexuels envers des enfants, afin qu’elles ne franchissent jamais la ligne.

Notre défi consiste aujourd’hui à informer le grand public de l’existence de ce service afin que le plus grand nombre de personnes concernées sache à qui s’adresser pour trouver un soutien spécialisé et agir dans le respect de l’intégrité de l’enfant et de sa dignité.

Nous suivre et partager nos publications nous aidera à accomplir notre mission.


DIS NO sur Facebook

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Confinement et violences ne font pas bon ménage
Jeudi 03.12.2020
Par Aurélie Landry, Noémie Haenni et Myriame Zufferey
En période de semi-confinement, les femmes victimes de violences domestiques ont été confrontées à un double défi. Quelle priorité choisir pour préserver sa survie et celle de ses enfants ? Expériences vécues dans la région biennoise.